Téléchargez l'appli SENEGO
PUBLICITÉ

Ndongo Samba Sylla : “Le francs CFA est l’une des raisons de notre pauvreté”

Le CFA est l’une des raisons de l’extrême pauvreté dans les pays de la zone Franc, a déclaré, mercredi, Ndongo Samba Sylla. Invité de l’émission “Jataay” initiée par le Think Thank, Legs Africa, l’économiste a encouragé la création d’une monnaie nationale solidaire en Afrique, à défaut de mettre sur pied un Etat fédéral avec une monnaie souveraine.

C’est un Ndongo Samba Sylla formel sur la réforme du F Cfa. Véritable gangrène pour les pays de la zone Franc en ce sens que “la croissance stagne dans le long terme“. L’économiste en veut pour preuve la Côte-d’Ivoire et le Gabon qui se trouvent “beaucoup plus pauvres maintenant qu’il y a 40 ans“.

Pays africains parmi les moins avancés 

On a 9 pays classés parmi les moins avancés. Les pays classés parmi les moins avancés depuis 1976 quand cette catégorie a été créée, n’en sont toujours pas sortis. Le Sénégal a basculé dans les pays les moins avancés en 2000, n’en est toujours pas sorti. Donc, ça c’est la zone franc. On est des pays hyper-pauvres et le franc Cfa est une des raisons de cette pauvreté. ça ne veut pas dire que dans les autres pays, ils font mieux.“, a-t-il notamment déclaré.

Création d’un Etat fédéral ou monnaie nationale solidaire  

La solution à cet obstacle, réside, selon Ndongo Samba Sylla, à la création d’un Etat fédéral – l’exemple des Etats-Unis – avec une monnaie souveraine, vu que le continent africain regorge “toutes les ressources (matérielles, naturelles…)“. Le cas échéant, a-t-il plaidé, “on peut aller vers un système de monnaie nationale solidaire.” L’intérêt est d’avoir, au bout du compte, “une politique de plein emploi. Un idéal que les pays africains peuvent atteindre dans la mesure où ils ont leur propre monnaie et en minimisant “le taux à l’endettement international“.

Qu’est-ce qu’on attend d’une monnaie ?

Sur l’attente, la conviction de M. Sylla ne se cache pas. Il s’agit, pour chaque pays d’avoir la capacité nationale d’investissement. Pour y arriver, cela passe “forcément” par l’obtention d’une monnaie unique. “Comme ça, vous pouvez taper sur l’épargne existante; taper sur le crédit – création d’argent ex nihilo -. Quand les banques vous prêtent de l’argent, ce n’est pas une épargne préalable; c’est de l’argent créé ex nihilo.“, a-t-il notamment indiqué. Non sans prévenir sur les conséquences de l’absence d’un système monétaire en ce sens que le trésor ayant contrôle de la banque centrale, celle-ci contrôle à son tour les banques commerciales, il devient impossible d’avoir “une politique économique cohérente“.

118 Whatsapp
Annonces
guest
10 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus noté
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
PUBLICITÉ
ACTUALITÉS RÉCENTES
    12:07 - 07/03/2021

    Affaire Sonko-Manifs : “La police traque Aliou Sané”, selon Y’en a marre

    Whatsapp
    11:57 - 07/03/2021

    Manifs dans Dakar : Les écoles fermées jusqu’au 15 mars

    Whatsapp
    11:53 - 07/03/2021

    Fatou Diome aux manifestants : “Détruire n’est pas la meilleure manière de réclamer justice”

    Whatsapp
    11:48 - 07/03/2021

    Var : “Quand Idy traitait Macky de comploteur en chef” (vidéo)

    Whatsapp
3
0
Votre avis comptex
()
x
Whatsapp