PUBLICITÉ
karim wade21 - Ndiassé Kairé, prof de droit : " une grâce fera conserver à Karim tous ses droits civiques"

Ndiassé Kairé, prof de droit :  » une grâce fera conserver à Karim tous ses droits civiques »

Le prof de droit des affaires et techniques adminsitratives, Ndiassé Kairé est formel :Karim Wade pourra garder ses droits en cas de grâce présidentielle.

 » La grâce présidentielle ne peut s’appliquer que lorsque le jugement est définitif. Une fois appliquée, la personne concernée par la grâce gardera  ses droits civiques intacts. Et pour le cas de Karim Wade, s’il bénéficie d’une grâce présidentielle, il conservera ses droits civiques. Ce qui lui permettra de pouvoir continuer à exercer ses ambitions présidentielles ultérieures « , a expliqué le spécialiste en droit des affaires et techniques administratives.

En revanche, soutient-il à défaut de cette mesure de clémence, l’emprisonnement ferait perdre à Karim Wade tous ses droits civiques. Et dans pareils cas, il ne pourra plus postuler pour diriger ce pays.

Pour rappel, la Crei a bouclé le procès. La délibération finale est prévue le 23 mars 2015. Le procureur a requis 7 ans d’emprisonnement ferme et la confiscation des biens de Wade-fils

Grâce Présidentielle Karim Wade
Annonces

(5) commentaires

Kanfory Ba

La seule motivation du pouvoir c’est la perte de ses droits civiques

El Hadji Kebe

AU LIEU DE NOUS ENSEIGNER LE DROIT VOUS DEVRIER ENSEIGNER AU JUGE LA CONSTITUTION .

Moi Femme

j’espere kil restera en prison pour toujours. karim yallah boumou meusseu nek president. mane douma golo keneu douma nakh gnari yone

Bob

Nous voulons la veriter pas de grace

Meso

La crei est une instance politique non juridique, ce que tte personne sincere a constate, ne. Pas recoonnaitre le travail que karim a abbattu ces dernieres. Annees est antipatriotique!!!

Publier un commentaire