Annonces
Annonces
» » » » » » » Ndèye Fall, Carnide Clube Basquetebol: « le...

Ndèye Fall, Carnide Clube Basquetebol: « le seul objectif du Sénégal dans un Afrobasket, c’est le titre »

  • Sharif Ndao Sharif Ndao

La meneuse internationale,  Ndèye Fall qui évolue sous les couleurs de Carnide Clube Basquetebol, équipe de première division portugaise revient sur son passage en Espagne où elle a manqué cruellement de temps de jeu. Elle a pour ambition, dans un entretien accordé au site Terangasport.com,  d’intégrer les Lionnes A pour disputer les joutes internationales

Peut-on dire que le Portugal te réussit mieux ?

Je me sens bien avec mon nouveau club. J’ai retrouvé mes sensations et l’entraîneur m’a donné beaucoup de responsabilités par rapport au jeu offensif et défensif. Comparé à l’Espagne ou j’étais mis en concurrence avec une américaine qui bouffait tout le temps de jeu, ce n’était pas évident de montrer tout mon savoir faire.

Qu’est ce qui a motivé ta venue au Portugal, un championnat peu médiatisé contrairement à l’Espagne ?

C’est vrai que le championnat portugais n’est pas aussi médiatisé que la France et l’Espagne mais il a un bon niveau. Avant de venir, j’avais des propositions en France et en Allemagne avec plus d’opportunités sur le financier mais j’ai voulu des garanties par rapport au temps de jeu. C’est ce qui a motivé le choix du championnat portugais. C’est un championnat d’un très bon niveau avec beaucoup d’internationales camerounaises et nigérianes qui ont joué le dernier Afrobasket mais aussi beaucoup de joueuses américaines et des pays de l’Est.

Comment tu t’es adaptée au basket européen pour une joueuse qui a fait presque son cursus au Sénégal ?

Au début, ce n’était pas du tout facile, puisque le style africain est différent de celui des européens. C’est ce qui m’a causé un peu de soucis lors de mes débuts en Espagne. Mais Dieu merci, j’ai eu un temps d’adaptation un peu rapide avec beaucoup d’abnégation puisque j’ai eu à travailler durant tout l’été en participant à des tournois en Europe, plus particulièrement en France. Maintenant, je me sens vraiment à l’aise.

Quels sont les objectifs avec ton club ?

L’objectif principal du club était de jouer les play-offs. Là on est bien parti parce qu’on occupe actuellement la troisième place et on est sur une très bonne dynamique de victoires. Mais on va continuer à travailler tout en ne se fixant de limites. L’appétit vient en mangeant.

Penses-tu changer de club ?

Pour l’instant je suis en contrat avec Carnide jusqu’à la fin de la saison. J’essaie de me concentrer sur le projet du club pour cette année. À la fin de la saison, avec mon agent, on verra.

Tu n’as pas encore disputé d’Afrobasket avec le Sénégal. Crois-tu que cette année sera la bonne ?

Comme tout sportif, on a toujours envie de porter le maillot national et de disputer les grandes compétitions. Je suis pour l’instant focalisé sur ma saison et j’essaie de donner le meilleur de moi pour faire gagner mon équipe et toujours franchir un palier. Il appartient au sélectionneur de l’équipe nationale de choisir les éléments qu’il pense être capables de conduire son projet. De toute façon, j’essaie d’être performante en club et je me mets toujours à la disposition de mon pays en cas de besoin.

Qu’est ce qui te manque pour intégrer définitivement la sélection ?

Ndèye Fall a grandi mentalement et sportivement. L’Europe m’a beaucoup changé dans le sens positif.

Le Sénégal va défendre son titre au Mali. Est-ce que l’équipe a les moyens de rivaliser avec le Nigeria, le Cameroun, le Mali et l’Angola ?

Le Sénégal ne peut pas avoir un autre objectif dans un Afrobasket, que de gagner le titre.

Terangasport.com

Annonces
Annonces

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *