Motion de soutien des femmes libérales à Oumar Sarr

Motion de soutien des femmes libérales à Oumar Sarr

Le Secrétariat national chargé des femmes du Pds s’est réuni en assemblée générale extraordinaire mercredi dernier. Occasion pour ces libérales, dans le communiqué rendu public, de soutenir Oumar Sarr, coordonnateur national du Pds, emprisonné à Rebeuss, sans renouveler leur confiance et attachement au secrétaire général du Pds, Me Abdoulaye Wade.

Le secrétariat national chargé des femmes constate 

La gravité de la situation politique nationale consacrée par :

La confiscation des libertés individuelles et du droit d’expression,

Les violations flagrantes de la constitution, des lois et traités internationaux,

La séquestration du frère Oumar SARR, SGNA qui n’a fait que reprendre les propos du journal le monde relayéspar toute la presse nationale.  Ainsi,

Le secrétariat national chargé des femmes dénonce :

L’arrestationencore arbitraire de leur Secrétaire Général National adjoint -après celle de leur candidat Karim Meissa WADE et 25 autres responsables politiques,

La violation des articles 61 de la constitution du Sénégal et 52 du règlement intérieur de l’Assemblée Nationale,

Libérez Oumar SARR

La détention illégale et le non-respect de l’immunité parlementaire du député Oumar SARR en pleine session parlementaire,

Les accusations de faux contre le SGN/A qui selon les textes du parti est habilité à parler et à signer au nom du PDS.Pour toutes ces raisons,

Le secrétariat national chargé des femmes exige sans conditions ni délai :

La libération immédiate du frère Omar SARR, Secrétaire Général National adjoint et Coordonnateur du Parti Démocratique Sénégalais,

L’ouverture d’une enquête judiciaire pour identifieret sanctionner tous les coupables et complices de l’affaire ‘‘Lamine DIACK’’. Enfin,

Le secrétariat national chargé des femmes appelle toutes les forces vives de la nation à se mobiliser pour mettre fin à la confiscation des libertés, au reculdémocratique, à l’instrumentalisation de la justice, aux arrestations arbitraires ainsi qu’à toutes les dérivesdurégime actuel.

Vive le PDS

Vive le SGN, Maitre Abdoulaye Wade

Fait à Dakar, le 30 décembre 2015

Le Secrétariat National chargé des femmes du PDS

COMMENTAIRES
    Publiez un commentaire