Mondial 2019 – Hamady Ndiaye se prononce sur le groupe des Lions: « C’est un groupe difficile mais … »

À la Coupe du Monde FIBA 2019, le Sénégal se trouve dans le « groupe de la mort », mais Hamady Ndiaye, « le ministre de la défense » avoue, dans une interview accordée à Fiba et exploitée par Senego, que c’est exactement ce qu’il souhaitait. « C’est ça, la Coupe du Monde. Vous vous retrouvez en face des meilleurs du monde, je me réjouis de disputer cette Coupe du Monde. Mais c’est un groupe difficile, c’est évident », a-t-il reconnu. Le Sénégal jouera la phase de groupes à Dongguan, du 1er au 5 septembre.

Annonces

Les lions du Sénégal, 37e au FIBA World Ranking Men, présenté par Nike, partagent le groupe H avec la Lituanie 6e, l’Australie 11e et le Canada est 23e. Pour l’intérieur de 2.13m, ce sont d’excellentes équipes, mais je suis impatient de me mesurer à elles. « Nous n’aurons rien à perdre. Nous avons un bon groupe de joueurs et de coachs, et je suis sûr que nous allons encore progresser d’ici la Coupe du Monde.Ces nations appartiennent à l’élite, mais avec le temps, nous nous sommes habitués à affronter ce genre d’équipes. J’ai parlé à mes coéquipiers de la Coupe du Monde, tous sont très excités à l’idée de la disputer », a-t-il confié.

Même si le Sénégal n’a jamais affronté la Lituanie ou l’Australie en Coupe du Monde, le Canada lui est assez familier, puisqu’il l’a rencontré dans le cadre du Tournoi de Qualification Olympique FIBA 2016 de Manille, aux Philippines. « Cela va être intéressant de rejouer contre le Canada. Au TQO de Manille, nous avions le match en mains, mais nous l’avions laissé filer entre nos doigts », se rappelle Ndiaye à propos de la défaite 58-55. « La Lituanie ? Je suis impatient ! C’est l’une des meilleures équipes du monde, et rien ne vaut des matchs contre de telles nations. Cela va être fantastique ».

La régularité est une des clés de la réussite d’un programme. Quand on lui demande de comparer la sélection qui sera présente en Chine à celle qui était là en Espagne, Ndiaye lâche : « En 2014, nous venions à peine de faire connaissance. C’était la première fois que le groupe jouait ensemble. Nous nous connaissons désormais mieux, notre équilibre est très bon et notre équipe est plus expérimentée ».

Publier un commentaire