Mody Guiro : « Il faut être franc avec les travailleurs et leur dire la vérité… »

Mody Guiro : « Il faut être franc avec les travailleurs et leur dire la vérité… »

Les mouvements citoyens qui s’activent dans la défense des intérêts des travailleurs sénégalais ne gênent en rien les centrales syndicales dans leurs missions. C’est du moins ce que croit le secrétaire général de la CNTS, Mody Guiro qui répondait à la nouvelle tendance de lutte des activistes pour défendre des travailleurs.

« A chacun son rôle. Je ne fais pas de la démagogie. Le plus important c’est d’être franc avec les travailleurs et leur dire la vérité. Si le travailleur obtient une satisfaction pour avoir été chez un activiste, on applaudit», a expliqué M. Guiro.

Avec les mutations, d’aucuns pensent que certains mouvements citoyens volent la vedette aux centrales auprès des travailleurs. « C’est possible parce qu’il faut avoir l’honnêteté de comprendre que l’environnement a beaucoup changé. Les réseaux sociaux sont là (…) mais en termes de résultats, si chacun devait exposer ce qu’il a fait on saura qui est qui ? », a indiqué le syndicaliste, dans une émission sur Dakaractu.

« Le syndicalisme n’est pas pas seulement les rapports de forces. Dès fois, c’est l’intelligence, dès fois la négociation et elle est un art parce qu’il exige une maitrise. Il y a des mutations et certains pensent qu’il faut être entendu pour avoir des résultats. Cela peut payer pour certains mais pour d’autres ça ne marche pas, il faut des arguments solides. », a relevé le syndicaliste. 

3 COMMENTAIRES
  • Grand Iz

    l’environnement a beaucoup changé
    Il y a des mutations
    Tant mieux si vous le comprenez ainsi. C’est le moment de partir et de céder à des jeunes honnêtes et vertueux. Tu as beaucoup fait!. Il faut donner l’exemple aux jeunes et partir . Sinon ça devient indécent !

  • Faye Diouf gore

    Syndicat cnts port autonome de Dakar biraux b m o p . sempos dirigés par mawo Diop sont des manteur voleurs dictature ect …

  • awocat

    Tant que vous vous éternisez au perchoir , en pensant être le seul capable, tout ce que vous direz ne sera perçu que comme une manœuvre pour encore durer sur le fauteuil. Songez aux jeunes qui détiennent des idées novatrices et qui veulent insuffler un syndicalisme 2.0

Publiez un commentaire