Modou Diagne Fada :  » Ces propos sont créés de toutes pièces pour me nuire « 

Le président du groupe parlementaire Libéral et démocratie, Modou Diagne Fada, nie avoir exigé de Me Abdoulaye Wade le contrôle du Parti démocratique Sénégalais (Pds), en menaçant de le quitter. Présentement à Bamako pour une mission parlementaire, le député de Darou Mousty, que nous avons pu joindre, a réaffirmé son appartenance au « wadisme ».

Une information reprise par la presse relate des propos selon lesquels, vous disiez à Me Wade de vous donner le parti ou bien vous vous en allez…

Modou DIAGNE FADA : Non… Non… Arrêtez. Vous me voyez dire devant Wade « donne-moi le parti ou je m’en vais ? » C’est faux ! D’abord, je tiens à préciser que je n’ai jamais tenu de tels propos devant Me Abdoulaye Wade. Ces propos, perçus comme un honteux chantage, ne me ressemblent pas. Les gens me connaissent assez bien pour savoir que je n’ose pas piétiner mon éducation comme ça. En plus, comment puis-je tenir de tels propos à président Abdoulaye Wade que je considère comme un père ? Je démens en bloc ces propos créés de toutes pièces pour me nuire. Que ceux qui sont derrière sachent que j’en suis conscient.

Pensez-vous que c’est un coup monté contre votre personne ?

Absolument. Parce qu’il y a des gens tapis dans l’ombre qui ne cherchent qu’à me nuire, car le Parti démocratique sénégalais est en phase pour recevoir des candidats pour être candidat à la présidentielle de 2017.

Qui sont ces personnes qui voudraient vous nuire ?

Ce n’est personne d’autres que des membres du Parti démocratique sénégalais. Vous savez, mon personnage dé- range, surtout dans ces périodes de succession au sein du parti. Alors que beaucoup de d’éléments l’ignorent, je ne suis même pas candidat à la candidature du Pds. Mais, je vais exprimer mon opinion sur la question, dans les prochains jours, le 20 mars prochain.

Le président Abdoulaye Wade vient de mettre en place une commission chargée de recevoir les candidats à la candidature du Pds à la présidentielle de 2017.Vous n’êtes-pas intéressé ?

Encore une fois, je tiens, à préciser n’être pas candidat à la candidature du Parti démocratique sénégalais pour les élections présidentielles de 2017. Et ça, c’est vraiment clair comme précision. Vous n’êtes pas candidat, mais vous soutenez un des postulants, candidat à la candidature du Pds ? Je ne soutiens personne. Et si j’aurai une chose à dire, je la dirai dans les instances de décision du parti.
Grand Place

Source : senpolitic
COMMENTAIRES
    Publiez un commentaire