Ministre Mabouba Diagne : « Le coût élevé de la provende mérite une réflexion. Je m’engage à… »

Ministre Mabouba Diagne : « Le coût élevé de la provende mérite une réflexion. Je m’engage à… »

Le ministre de l’Agriculture, de la Souveraineté alimentaire de l’Elevage Mabouba Diagne a annoncé, samedi à Thiès, la convocation dans les plus brefs délais d’une réunion regroupant toutes les franges de la filière avicole et les acteurs dans le cadre de la recherche de solutions aux urgentes questions de cherté des aliments de volaille et des poussins et d’importations frauduleuses de produits avicoles.

« Le coût élevé de la provende mérite une réflexion. Je m’engage à convoquer dans les plus brefs délais, les provendiers, les producteurs, (des membres du) gouvernement, les producteurs de maïs autour d’une table, autour de l’objectif de voir comment solutionner ce problème« , a-t-il dit.

Venu assister à l’assemblée générale constitutive de la Société coopérative de l’Association des aviculteurs du Sénégal (SOCOPAAVIS), le nouveau ministre, selon l’APS, répondait aux doléances du président de ladite organisation, Fallou Samb, relatives à la cherté de l’aliment de volaille, des poussins, ainsi qu’à l’importation frauduleuse de poulets dans le pays.

M. Samb demandait au ministre de peser de tout son poids pour que ces contraintes de la filière, soient levées, pour stopper l’hémorragie, avec les nombreux aviculteurs qui mettent la clef sous le paillasson, sous le poids des dettes.

Tout en admettant que le règlement de ce problème « peut être complexe », poursuit la même source, l’officiel qui s’activant lui-même dans cette filière, a fait part de son « intime conviction qu’ensemble, on peut trouver une solution« .

Pour lui, « grâce à cette rencontre en perspective, qui sera élargie au ministère du Commerce, aux douanes, une issue heureuse est à portée de main, aussi bien pour ce qui est du coût des intrants avicoles que de la vente frauduleuse de produits avicoles interdits à l’importation, qui semble avoir pris de l’ampleur ces derniers mois… Mon département s’engage à poursuivre le travail entamé par les fournisseurs pour une “réduction significative des coûts de provende« .

APS

COMMENTAIRES
    Publiez un commentaire