PUBLICITÉ
yaya - Meurtre du journaliste Deyda Hydara : Un lieutenant accuse Yaya Jammeh

Meurtre du journaliste Deyda Hydara : Un lieutenant accuse Yaya Jammeh

Malick Jatta a accusé Yaya Jammeh d’avoir ordonné l’ouverture du feu sur le journaliste Deyda Hydara. Selon le lieutenant, l’ancien président gambien, Yaya Jammeh leur avait remis de l’argent ” en guise de reconnaissance” pour l’acte commis.

Des témoignages affreux

Tout est parti de l’interrogatoire de la Commission vérité, réconciliation et réparations de la Gambie (TRRC) en 2018. Devant ladite Commission, le lieutenant Jatta n’a pas mâché ses mots. Et dire que lui-même et ses acolytes, dont Alieu Jen et Sana Manjang, ont ouvert le feu sur le défunt journaliste.

L’argent de Jammeh

Les témoignages ne se sont pas limités au modus operandi qui a conduit à la mort du journaliste Deyda Hydara. En effet, un fait plus accablant s’est ajouté au scénario, si l’on en croit le lieutenant qui comparaissait devant la Commission vérité, réconciliation et réparations de la Gambie (TRRC). “Le commandant Tumbul Tambadou est venu à notre rencontre, il est venu avec une enveloppe remplie de dollars. Et il nous a dit que c’était une récompense de la part du Grand Homme. Pour moi, c’était évident que cela venait de Yahya Jammeh”, dit-il, selon Rfi.

Deyda Hydara

Deyda Hydara dirigeait le quotidien privé gambien “The Point” et était correspondant de l’Agence France-Presse. Il a été abattu en décembre 2004, à Banjul, capitale de la Gambie.

 

Deyda Hydara
Annonces

Un commentaire

Nicolas Charles Dieme

Que justice soit faite pour vous tous