Meurtre de Fatoumata Matar Ndiaye : L’Apr a perdu un «symbole de l’engagement et de …»

Meurtre de Fatoumata Matar Ndiaye : L’Apr a perdu un «symbole de l’engagement et de …»

 L’assassinat de la Vice-présidente du Conseil économique, social et environnement (CESE) Fatoumata Matar Ndiaye, ce samedi dans son domicile, est une «grande perte», pour l’Alliance pour la République (APR), a estimé un des responsables du parti dans le département de Podor, Amadou Kéba Sarr, trouvée au domicile de la défunte. 

«Nous, les membres de l’Apr, nous venons de perdre une force vive de nous-mêmes. C’est un symbole de l’engagement, de la détermination. C’est aussi, une valeur sure, elle représentait la femme sénégalaise. C’était une femme très engagée dans la cause de la femme. C’est douloureux qu’une si grande autorité comme elle puisse mourir de cette manière », a témoigné Amadou Kéba Sarr, responsable Apr du département de Podor chez nos confrères de Lignedirecte.sn.

«Je connais l’engagement, la détermination, et la force, mais aussi les vertus de cette dame très attachée à sa famille, à son mari à tout ce qui était autour de la personne. C’était une femme qui combattait pour l’humanisme, pour les valeurs humaines. Elle a travaillé toute sa vie pour ça», a-t-il ajouté.

Sarr a travaillé avec  Fatoumata Matar Ndiaye au sein du Parti socialiste (Ps) pendant 10 ans. «J’ai responsable des jeunes dans la région de Saint-Louis, et elle était responsable des femmes du département. Nous avons cheminé plus de 10 ans», a-t-il raconté.

Il faut, d’après Amadou Kéba Sarr, que l’Etat dans toutes ses dimensions, prenne des dispositions pour que ces genres de choses «ne se répète pas».

2 COMMENTAIRES
  • BATHIE FALL

    lou niawa niaw

  • BATHIE FALL

    lou niawa niaw

Publiez un commentaire