Me El Hadj Diouf exige « la libération immédiate et sans condition de Oumar Sarr »

Le député Me El Hadj Diouf était ce mardi au tribunal de Dakar pour soutenir son collègue Oumar Sarr, interrogé par le doyen des juges, Samba Sall,sur le fond du dossier qui le retient en prison, depuis un mois.

« On a arrêté un collègue et pas n’importe qui; c’est le chef de l’opposition parlementaire. Son parti est majoritaire à l’Assemblée et c’est lui qui assure l’intérim du Parti de Me Wade. Je suis là, parce qu’on a violé les droits de ce collègue », a-t-il souligné d’emblée au micro de Senego.

Selon le secrétaire général du Parti des travailleurs et du peuple (Ptp), « on ne peut pas poursuivre Oumar Sarr. Donc les droits de Oumar Sarr sont violés. Raison pour laquelle, nous exigeons sa libération immédiate et sans condition. Cette violation des droits des députés, protégés par la Constitution sénégalaise, ne peut pas continuer. Trop c’est trop. Les députés ne peuvent pas admettre qu’on viole leurs droits. La justice reste la juste, le Parlement le Parlement, l’Exécutif l’Exécutif ».

Le coordonnateur national du Pds, en prison depuis le 19 décembre 2015, est accusé de faux et usage de faux en écriture privée et diffusion de fausses nouvelles.

3 COMMENTAIRES
  • mola

    le pouvoir est dos au mur seule issue c'est foncer tête baisée et charger comme une bête enragée . a quand la fin de ces malhaurs pour le senegal?

  • mola

    le pouvoir est dos au mur seule issue c'est foncer tête baisée et charger comme une bête enragée . a quand la fin de ces malheurs pour le senegal?

  • abdou

    qui estez vs

Publiez un commentaire