Me Doudou Ndoye : “Ce que revendiquent les magistrats…”

Me Doudou Ndoye était l’invité, ce dimanche de l’émission “Grand Jury” sur la Rfm. L’ancien ministre de la justice a été interpellé sur les reformes de la justice.

Ce que les magistrats revendiquent, c’est dire que le président de la république est le président du Conseil supérieur de la magistrature et le ministre de la justice en est le vice président. C’est eux donc qui président, lorsqu’il s’agit de la carrière des magistrats, des nominations“, a -t-il d’emblée expliqué.

Et ils se disent que ce n’est pas normal. Donc, on est indépendant par principe (…) Il faut qu’ils sortent de ce conseil“, a ajouté Me Ndoye.

Est ce que le président chargé de l’ordre publique peut laisser les magistrats nommer leurs collègues avec des relations qu’il ignore pour décider de la liberté de quelqu’un?“, s’interroge-t-il

Ainsi, d’après lui, “le président doit sortir du conseil pour qu’on ne l’accuse pas de l’utiliser“. N’empêche, soutient-il, le président doit avoir un droit de veto sur les décisions relatives aux personnels judiciaires.

Dans le même sens, il explique également que le ministre de la justice a un pouvoir direct sur les procureurs pour donner des instructions.

Le pouvoir que les procureurs ont, à cause du code pénal et de procédure pénal est là le véritable problème. Ce n’est pas le ministre de la justice, mais le code de procédure pénal qui donne directement au procureur le pouvoir de faire ce qu’on leur demande“, laisse-t-il entendre.

Magistrats Me Doudou Ndoye

(5) commentaires

Charles

DONC BASSIROU GUEYE,LE JUGE KANDJI ET LE JUGE SAKHO SONT POUR QUI???

Bamoy

C’est quoi ce double langage M. Ndoye? Vouloir que le président sorte et du conseil mais qu’il ait un véto ! Ça bonnet blanc et bonnet. La justice doit totalement se séparer de l’exécutif et donc le président et le ministre de la justice doivent partir.

Saoune++H

Une manipulation trés forte sur la justice c est anormal pr un état de droit. Vrai mafia

Charles

LE VETO EXISTE AU CONSEIL DE SECURITE DES NATIONS UNIES.LES USA QUI REFUSENT QUAND L’ONU PREND UNE DECISION CONTRE ISRAEL PAR EXEMPLE,OU POUTINE NE VEUT PAS UNE INTERVENTION EN SYRIE.MONSIEUR BAMOY.

Justin

Bravo Me Ndoye(ancien ministre de la justice) il faut des hommes comme vous pour eclairer les citoyens et surtout les politiques qui ne comprennent rien et tirent sur tout ce qui bouge tant que ce n’est a leur faveur. Le Senegal vous doit le code de procédure pénale annote et plusieurs changements ou ajouts dans le code pénal. Meme la C.R.E.I vous avez trouvée et l’avez laissée telle.