PUBLICITÉ

Mbacké : 1 femme arrêtée, elle a envoyé ses enfants à la boutique au couvre-feu (vidéo)

Les faits se sont déroulés ce jeudi 2 mars à Mbacké (Touba). Deux enfants ont été retrouvés dans la rue, malgré le couvre-feu. Ils étaient envoyés à la boutique par leur mère. 

Irresponsabilité

Ce fait a marqué ce neuvième jour du couvre-feu dans la ville de Mbacké. Les forces de l’ordre,  durant leur ronde à partir de 20 heures,  sont tombées sur deux enfants (un garçon et une fille), marchant au beau milieu de la nuit. Interrogés, ils déclarent que c’est leur maman, qui les a envoyés à la boutique.

Arrestation

La police les a sommés de rebrousser chemin, les conduisant jusqu’à leur domicile.  Leur maman, malgré de plates excuses,  a été arrêtée et conduite au commissariat.

Regardez ! 

 

Abonnez-vous pour ne plus manquer les vidéos en rapport avec le Sénégal !
whatsapp 559
Annonces

(11) commentaires

  • Gnaw

    Yabaté Rék

  • Diop

    Dans cette nuit sombre et tranquille ces enfants pouvaient disparaître .
    Le boutiquier aussi devait être arrêté aussi

    • Malick Sagna

      Merci. Pourquoi sa boutique reste ouverte à pareille heure?

  • Ndiaye Abdou

    bien fait pour elle cela lui servira de leçon

  • Babs

    Pourquoi la police rentre chez les gens la nuit??? C’est la loi aussi.
    La police viole la loi aussi

  • Adama Beye

    Vous pensez que la facon de faire de ces policiers la securite’ sanitaire est assuree? je croid pas ils etaient combien dans la fourgonette Au moins 8 plus les 2 enfants les uns colles aux autres et eux memes ils ont pas en securite’ pas de guans ni de p2 et ces reporters colles aux policiers sil ya virus ils seront tous contamines. ces policiers ne sont pas proteges du tout ils sont bien fait de proteger ces enfants en les ramenant chez eux.

  • Diagne Ousmane

    wa gni mom soxorounou douno xabal ta biyiko tamou yor ay ken guénoul topouko

  • Zisla Deugg

    Li dou loi police sou domeram la?

  • Malick Sagna

    Merci à la police de Mbacké

  • Ass

    Babs, couvre-feu c’est couvre-feu. Je crois que la police a agit de la manière la plus douce, imaginez-vous si elle avait pris les enfants sans avertir leur maman, ç’aurait été plus compliqué pour eux. Et la police est dans ses droits.

  • Khoss

    Merci beaucoup à la police parceque genrou parents you mélnii lagnouy sathie sééni doomes?