Téléchargez l'appli SENEGO
PUBLICITÉ

Massyla Guèye : “Nul ne doute de l’aptitude et la capacité d’Amadou BA pour gérer Dakar”

Bientôt, Dakar aura un nouveau Chef si ce n’est pour légaliser juste pour dire que la légitimité est acquise. Un maire qui bénéficiera d’une “double casquette”. Il agit au nom de la commune en tant que collectivité territoriale mais il agit aussi au nom de l’État dans certaines fonctions administratives et judiciaires.

Choisir son candidat et voter pour lui aux élections locales est un devoir civique, mais aussi une très lourde responsabilité, celle de choisir la personne qui va décider du destin d’une localité surtout comme celle de Dakar.

De ce point de vue, ce choix libre et citoyen peut être assimilé à une responsabilité délictuelle, c’est-à-dire l’obligation d’un individu de répondre de ses actes, lorsque ceux-ci entraînent une situation portant préjudice à autrui. Cette responsabilité est comparable en termes de risque à celle de la sélection, s’il nous est donné d’en avoir l’opportunité, du pilote qui sera aux commandes d’un vol de nuit que nous devons prendre dans de mauvaises conditions météo.

En effet, choisir son maire c’est choisir son pilote de ligne ! Toute proportion gardée, le rapprochement peut être fait à plusieurs niveaux. En terme de responsabilité, le pilote et le président assurent la sécurité et le bien-être des personnes qui sont à leur charge : l’un ses passagers ; l’autre tout un peuple.

Concernant leurs facultés et compétences, chacun doit avoir une bonne vision, au sens propre pour le premier et figuré pour le second. Ces deux commandants de bord doivent partager la clairvoyance et la capacité d’anticipation en plus du sang-froid et des bons réflexes. Macky Sall et Amadou Ba deux en un.

Une haute technicité et une bonne planification sont aussi exigées et nul ne doute de l’aptitude et la capacité du ministre Amadou BA pour pouvoir gérer la mairie de Dakar. Ça fait partie de son domaine de compétence.

Le travail du pilote ne commence pas au moment du décollage ou de l’investiture, mais bien plus tôt. Pour éviter de naviguer à vue, il doit préparer minutieusement son plan de « vol » et ses instruments de « navigation » car leur autorité peut faire face à des contrepouvoirs.

Si le Président de la République choisit une autre personne à la tête de Dakar là, le crash serait inévitable, l’instinct de survie et le sens aigu de responsabilité donneront l’alerte aussitôt !

Par contre si Amadou sera “la tête du train” et d’ailleurs cela ne nous surprendra guère car il est le leader politique du parti le plus légitime et proche de la population dakaroise, tous les esprits seront tranquilles sachant que le vol atterrira paisiblement.

De l’autre côté, nous voyons certains candidats, par manque de leadership et de légitimité font recours aux moyens de pression. Si besoin était, ils n’hésiteront pas à user des moyens d’investissement de leur ministère pour acheter les consciences fragiles en allouant des primes de fidélité et d’allégeance.

Pire, ils se bousculent chaque fois devant les portes des proches du Président de la République proposant leur soutien dans l’espoir de faire partie de ceux qui vont être choisis. Ce manque d’élégance républicaine refait surface et assure leur disqualification politique.

Ce vol très spécial n’est pas hebdomadaire, ni mensuel ou annuel, il est programmé tous les cinq ans si la météo politique n’impose son report ou son annulation. Il n’est pas non plus toujours régulier et décollera sans doute dans des conditions météorologiques qui ne seront pas du tout favorables. C’est pourquoi le choix de son aviateur doit être celui très motivé sinon la suite serait tragique.

Monsieur le Président de la République, la population dakaroise réclame Amadou Ba.

Massylla GUEYE (DG Châtelain).
Jeune leader politique du parti Apr.

0 Whatsapp
Annonces
guest
13 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus noté
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
ACTUALITÉS RÉCENTES
    8:20 - 23/09/2021

    Marseille : Un accident de minibus avec des supporters fait un mort !

    Whatsapp
    8:04 - 23/09/2021

    Situation enseignants en classes passerelles : Les explications de Ndèye Fatou (Senego Tv)

    Whatsapp
    8:01 - 23/09/2021

    Levée de l’immunité parlementaire des députés : Niasse accule Me Malick Sall…

    Whatsapp
    7:59 - 23/09/2021

    Sénégal : Vers des perturbations du système fiscal

    Whatsapp
0
Votre avis comptex
()
x
Whatsapp