PUBLICITÉ
PUBLICITÉ
iaaf - Massata Diack mouillé par son père : Me Moussa Sarr dément l'Équipe

Massata Diack mouillé par son père : Me Moussa Sarr dément l’Équipe

L’avocat de Pape Massata Diack a réagi à l’article paru dans le magasine « L’Équipe ». Ce quotidien sportif français, qui a publié dans son édition du 8 octobre 2019, l’information selon laquelle Lamine Diack, entendu en juin dernier par le juge Van Ruymbeke, aurait lâché son fils.

L’avocat de Massata nie en bloc

« C’est absolument faux. Ces propos sont inexacts. Marc Ventouillac, auteur de l’article, en plus d’être rédacteur en chef de L’Équipe, est président de la commission presse de l’Iaaf.

Conflit d’intérêts

Dès lors, « il est manifeste qu’il y a un conflit d’intérêts, car en sa qualité de membre de l’Iaaf, il est indirectement partie prenante dans cette affaire judiciaire », a expliqué Me Moussa Sarr dans l’émission Sen Jotaay de la Sen Tv.

Contrevérités 

Et l’avocat d’ajouter que « Ventouillac n’a jamais rencontré Lamine Diack, encore moins Pape Massata. Cet article relève de l’intox médiatique aux fins de manipuler l’opinion publique dans l’unique objectif de salir l’honneur et la considération de Diack-fils. En 2004, Massata Diack n’était pas encore consultant marketing de l’Iaaf. Ce n’est que le 1er septembre 2007 qu’il l’est devenu ».

Iaaf Massata
Annonces

(4) commentaires

Mactar

Ah bon donc ce marc donc il est comme jones de la bbc

Charles

MAIS LE SIMPLE, QUE MASSATA VA REPONDRE EN FRANCE S’IL N’A RIEN FAIT.C’EST COMME CE MONSIEUR DIALLO QUI VA VOIR LE BBY POUR FIRE NON JE NE DUIS PAS UN VOLEUR.

Charles

cc

Gainde

So ce faux.pourkoi vs n portes pas plainte ce massata diack depuis 2002 traine des casseroles franchement sa tronch n inspire pad confiance ce system kelk un en a profiter pr s enrichir suivez mn regard et ce une honte d laisser un vieillard d plus d 80 ans presk en prison pr refuser d assumer sa cupidite

Publier un commentaire