Annonces
Annonces
» » » » » Massacre des Rohingyas en Birmanie : Antonio...

Massacre des Rohingyas en Birmanie : Antonio Guterres hausse le ton

Lors d’une allocution devant le Conseil de sécurité, réuni sur la Birmanie, Antonio Guterres a réclamé au gouvernement birman l’arrêt des opérations militaires dans l’ouest du pays et l’accès «sans entrave pour un soutien humanitaire» notamment aux Rohingyas.

Le secrétaire général de l’ONU demande aussi au gouvernement birman d’«assurer le retour en sécurité, volontaire, digne et durable» dans leurs régions d’origine des réfugiés ayant fui au Bangladesh.

L’ONU et les ONG n’ont accès à la population Rohingya qu’au Bangladesh. Plus de 379 000 Rohingyas se sont réfugiés dans ce pays limitrophe de la Birmanie depuis fin août pour fuir une campagne de répression de l’armée birmane consécutive à des attaques de rebelles rohingyas. Et des milliers d’autres seraient toujours sur les routes.

Annonces
Annonces

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Annonces