Massacre de Bandiagara : Un deuil national décrété par Assimi Goïta
PUBLICITÉ

Massacre de Bandiagara : Un deuil national décrété par Assimi Goïta

Un deuil national de 72 heures a été décrété par le président de la transition malienne, le colonel Assimi Goïta, après le massacre perpétré par la Katiba Macina dans la région Bandiagara qui a coûté la vie à 132 civils dans la nuit du 18 à 19 Juin.

Le chef de l’Etat malien Assimi Goïta a indiqué que les drapeaux seront mis en berne sur tous les bâtiments et édifices publics pendant toute la durée du deuil national, à compter du mardi 21 juin .

Le massacre, l’un des pires que le pays ait connu, a été perpétré par des hommes armés. Le bilan officiel publié par le gouvernement est de 132 morts.

PUBLICITÉ

1 commentaire

  1. af en colère

    De deuil national en deuil national décrétés ,vous dormez sur vos lauriers nourris de propagande mensongère ,de corruption et de détournements.
    Une armée qui sous traite sa sécurité envahi l’espace public,fuit la guerre fait de la propagande politique,se créer des ennemis fictifs pour détourner l’attention du peuple martyr