PUBLICITÉ
journaliste - Maroc : Report du Procès de la journaliste "pour avortement illégal"

Maroc : Report du Procès de la journaliste « pour avortement illégal »

Le procès de la journaliste du quotidien arabophone Akhbar Al-Yaoum, prévu lundi 9 septembre, a été reporté.

Le seize (16) septembre, c’est la nouvelle date retenue pour la tenue du procès du journaliste Hajar Raissouni. L’équipe de défense, groupant une vingtaine d’avocats, a longuement plaidé pour sa remise en liberté devant une salle comble, en mettant notamment en avant « les contradictions entre les dispositions constitutionnelles relatives aux libertés et l’appareil judiciaire ».

Demande liberté provisoire

A noter que le tribunal de Rabat a délibéré pendant plusieurs heures avant de rejeter la demande de liberté provisoire déposée par les avocats de la journaliste.

« Jusqu’à 2 ans de prison »

Hajar Raissouni, également poursuivie pour « débauche » (sexe hors mariage), risque jusqu’à deux ans de prison. Au Maroc, le code pénal sanctionne l’avortement, quand la vie de la mère n’est pas en danger

Journaliste Maroc
Annonces

Publier un commentaire