Manifestations: Diomaye et Cie tiennent Macky comme « principal responsable de cette situation catastrophique »

La conférence des leaders de la coalition Diomaye a réagi suite aux manifestations notées ce vendredi 09 février 2024. Elle déplore le « brutalité des forces de sécurité qui ont exercé des violences inouïes contre des femmes, des hommes; entravé l’exercice du métier de certains journalistes« . Et tient « comme principal responsable de cette situation catastrophique Macky Sall…« 

Texte in extenso :

Nous exprimons notre reconnaissance envers le Peuple sénégalais qui s’est levé hier à travers tout le pays pour faire face à la tentative de COUP D’ÉTAT CONSTITUTIONNEL du Président Macky Sall, qui est maintenant isolé de la communauté internationale. Cette lutte sera maintenue jusqu’à la tenue de l’élection présidentielle à la date du 25 février 2024, conformément à la Constitution du Sénégal et aux lois et règlements en vigueur.

Par ailleurs, nous nous inclinons devant la mémoire de Alpha Yero TOUNKARA âgé de 22 ans, étudiant en 2ème année de licence à l’UGB et de Modou Gueye, âgé de 23 ans résidant à Guinaw Rail sud, martyrs, tombés sur le champ d’honneur ce 09 février 2024 en défendant leur patrie.

Nous dénonçons la brutalité des forces de sécurité qui ont exercé des violences inouïes contre des femmes, des hommes; entravé l’exercice du métier de certains journalistes etc. Nous exigeons la libération de toutes les personnes arrêtées dans le cadre de cette manifestation pacifique.

Nous tenons comme principal responsable de cette situation catastrophique Macky Sall qui compte se maintenir coûte que coûte au pouvoir alors que son mandat se termine le 2 avril 2024, date à laquelle il ne sera plus Président du Sénégal.

Nous saluons les efforts de toutes les forces vives et démocratiques de la Nation(société civile, acteurs politiques) afin de faire barrage au coup d’Etat constitutionnel orchestré par le Président Macky Sall et appelons toutes les forces vives de la nation à se joindre à cette dynamique patriotique.

Nous réitérons notre appel au Peuple Sénégalais à rester mobilisé pour le respect du calendrier électoral notamment la tenue de l’élection présidentielle du 25 février 2024.

Vive le Sénégal. Vive la démocratie

COMMENTAIRES
    Publiez un commentaire