Téléchargez l'appli SENEGO
PUBLICITÉ

Manifestations au Mali: La Télé et la Radio nationale interrompues, l’Assemblée nationale saccagée

Ça chauffe au Mali ! Des centaines de milliers de personnes manifestent, ce vendredi, pour réclamer la démission du Président Ibrahima Boubacar Keita et de son régime. Les médias d’Etat interrompus et l’Assemblée nationale assiégée. 

La télévision publique assiégée

Les maliens sont encore descendus dans les rues de Bamako. Mais cette fois-ci, les manifestants ont envahi la télévision publique. Ils sont actuellement dans la cour de l’Ortm. Des manifestations ont brûlé des pneus. Et des affrontements entre les manifestants et les forces de l’ordre sont en cours. Plusieurs endroits stratégiques de Bamako ont été bloqués y compris l’ORTM, la télévision nationale, la radio nationale, l’Assemblée nationale. Ce qui  pousse les forces de l’ordre à tirer des grenades lacrymogènes sur la foule.
Propositions de IBK
Pour désamorcer la crise politique qui secoue son pays depuis quelques temps, le Président malien avait proposé depuis mercredi soir à ses opposants la signature d’un accord politique de rassemblement national, ainsi qu’une réforme de la Cour constitutionnelle. Mais, ces opposants refusent catégoriquement.
Les Opposants disent non
A noter que les opposants au président Ibrahim Boubacar Keïta, dirigés par l’imam Dicko, ont sorti un document intitulé ‘’les 10 commandements de la désobéissance civile’’. Dans ce document, les manifestants sont invités à bloquer les portes d’entrée des services de l’Etat. Cette occupation de l’Ortm semble être en droite ligne de cette stratégie.

 

288 Whatsapp
Annonces
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
PUBLICITÉ
ACTUALITÉS RÉCENTES
    14:03 - 31/10/2020

    Présidentielle ivoirienne après son vote : “Je dis aux jeunes de ma faire confiance”

    Whatsapp
    13:19 - 31/10/2020

    Foot – Stade Rennais: Retour de Mbaye Niang dans le groupe !

    Whatsapp
    13:19 - 31/10/2020

    Alpha Condé : “Nous tenons à notre souveraineté…”

    Whatsapp
    13:11 - 31/10/2020

    Goxu Mbacc : Une autre embarcation clandestine échoue…

    Whatsapp
0
Votre avis comptex
()
x
Whatsapp