Mali-Cedeao : Faure Gnassingbé en médiateur
PUBLICITÉ

Mali-Cedeao : Faure Gnassingbé en médiateur

L’homme fort de Lomé, Faure Gnassingbé accélère le turbo pour arrondir les angles, au lendemain des sanctions corsées de la CEDEAO contre le Mali. Selon des informations exclusives de Confidentiel Afrique, il s’est rendu discrètement dans la capitale malienne pour quelques heures et s’est entretenu avec le Colonel Assimi Goita. Une bouffée d’oxygène dans les câbles pour un réexamen du dossier malien dans les prochains jours.

Le dossier sur la crise malienne, suite au durcissement des sanctions de la CEDEAO contre le Mali prend un nouveau tournant. Après l’entretien téléphonique d’une trentaine de minutes entre le Secrétaire général des Nations unies, Antonio Guterres et le Président de la transition Assimi Goita, selon des informations exclusives obtenues par Confidentiel Afrique, le Chef de l’État togolais, Faure rendu discrètement à Bamako par vol spécial pour échanger avec le locataire du palais Koulouba Assimi Goita.

Selon nos informations, le Président Faure Gnassingbé a pu décrocher un réexamen du dossier de la crise malienne, suite aux échanges qu’il a eus avec le Colonel Assimi Goita. Cette visite discrète dans la capitale malienne intervient après le coup de fil Goita- Guterres d’hier dans la soirée. Selon des indiscrétions parvenues à Confidentiel Afrique, les autorités maliennes ont pris l’option de revenir au tour de la table avec un chronogramme raisonnable de deux ans, date butoir de la tenue des élections présidentielles maliennes. Confidentiel Afrique a appris que le Secrétaire général Antonio Guterres avant de câbler l’homme fort de Bamako s’était entretenu la veille avec les Présidents Alassane Ouattara, Muhamadu Buhari et Kufo Nana Ado Toutefois, la ligne dure au sein de la CEDEAO contre le pouvoir en place à Bamako reste incarnée par Alassane Ouattara- Nana Kufo Ado-Julius Mada Bio- Macky Sall-Bazoum Mohamed.

16
PUBLICITÉ