Mali : Attaque kamikaze meurtrière contre un camp militaire à Dioura

Le camp de l’armée malienne, situé à Dioura, région de Mopti, a été la cible d’une attaque kamikaze terroriste. Cet assaut, qui a causé la mort de plusieurs soldats des Forces armées maliennes (FAMAs), a été mené dans la partie centrale du pays, selon ce qu’a rapporté Afrik.com.

L’attaque a eu lieu le 28 septembre 2023 à 16h45, a précisé la DIRPA (Direction de l’information des relations publiques des armées). En réaction à cet assaut, les FAMAs ont procédé au bouclage de la zone et engagé des opérations de ratissage. En dépit de ces efforts, le nombre exact de soldats qui ont péri reste inconnu. L’état-major a également fait savoir que des renforts, y compris des drones et des forces spéciales, ont été déployés sur le terrain.

En parallèle, un assaut a été mené par des éléments armés affiliés à Daech contre un groupement armé pro-gouvernemental à Ménaka. Celui-ci a réussi à repousser l’ennemi, forçant les éléments de Daech à se replier vers le sud de la ville. Au cours de leur retrait, ils ont abandonné des armes et des munitions.

Les attaques contre les FAMAs sont malheureusement récurrentes et ont souvent lieu à Tombouctou. Le dimanche 17 septembre, des soldats ont dû faire face à une attaque complexe de terroristes à bord de véhicules et de motos. L’état-major a rapporté que le bilan a été lourd pour les terroristes, avec des dizaines de pertes et plusieurs véhicules lourdement armés abandonnés. Malgré ces violences, l’armée malienne continue de tenir bon et de riposter avec vigueur.

1 COMMENTAIRE
  • Milow Smith 🇺🇸

    Lolou moy acte terroriste

Publiez un commentaire