Téléchargez l'appli SENEGO
PUBLICITÉ

Mali : Alioune Tine demande aux putschistes de libérer IBK et de rétablir l’Etat de droit

L’Expert indépendant des Nations Unies, Alioune Tine, déplore et condamne l’arrestation et la détention du Président malien, Ibrahima Boubacar Keïta, lors du coup d’État militaire ce 18 août. Sur ce, il demande aux putschistes de libérer sans délai l’ex-chef d’Etat malien ainsi que les membres de son gouvernement et de protéger leur intégrité physique ainsi que celle des membres de leurs familles.

Libérez IBK

“J’appelle les membres du Comité national pour le salut du peuple (CNSP) à mettre immédiatement fin à cette détention illégale”, a déclaré M. Tine, dans un communiqué rendu publique.

Le respect des mesures

L’expert onusien a également appelé “toutes les autorités maliennes à respecter scrupuleusement les droits de l’homme et les libertés fondamentales, à transférer le pouvoir aux civils dès que possible, à rétablir l’État de droit et à assurer la protection des biens et des personnes”.

La responsabilité

“Tous les responsables de ces violations des droits de l’homme devraient répondre de leurs actes devant les autorités judiciaires maliennes compétentes”, a-t-il ajouté.

Renforcer les structures de l’Etat

L’expert indépendant a relevé le fait « significatif » que ce coup d’État au Mali – le second en huit ans – a commencé dans la garnison de Kati, près de la capitale Bamako. C’est dans ce même camp, qu’avait débuté le coup d’État de mars 2012 qui avait renversé le Président malien de l’époque, Amadou Toumani Touré, déclenchant une crise dans ce pays d’Afrique de l’Ouest qui dure jusqu’à aujourd’hui.

« Cela devrait inciter tous les acteurs nationaux et internationaux à réfléchir à la manière de renforcer les structures de l’État afin de ne pas répéter ces crises, qui ont pour conséquence des violations systématiques et continues des droits de l’homme sur fond de conflits tant au sein des communautés qu’entre elles », a déclaré M. Tine.

L’appel de l’expert Onusien

“J’appelle tout le monde au Mali, les dirigeants politiques, militaires et de la société civile – à faire preuve de retenue et à s’engager dans un dialogue profond afin de rétablir une paix durable, la stabilité et le respect des droits de l’homme et des libertés fondamentales au Mali”, a dit Alioune Tine.

132 Whatsapp
Annonces
guest
4 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus noté
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
PUBLICITÉ
ACTUALITÉS RÉCENTES
    17:25 - 27/10/2020

    Cimetière musulman Bakhiya de Yoff : Le désherbage prévu le 1er novembre…

    Whatsapp
    17:18 - 27/10/2020

    Blasphème contre Mouhamed (Psl) : Jamra a déposé sa lettre de contestation à l’ambassade de France

    Whatsapp
    17:10 - 27/10/2020

    Liverpool: Klopp aurait déjà signé le remplaçant de Mané au cas où Barça soumettrait une offre…

    Whatsapp
    16:56 - 27/10/2020

    “Dossier Ressources naturelles : Le foncier au cœur de la dynastie Faye-Sall” (Par Mamadou L Diallo)

    Whatsapp
1
0
Votre avis comptex
()
x
Whatsapp