PUBLICITÉ
Malgré sa sortie du Mali, la France poursuit sa politique d’espionnage dans le pays (Par Adama Diarra)
PUBLICITÉ

Malgré sa sortie du Mali, la France poursuit sa politique d’espionnage dans le pays (Par Adama Diarra)

Après des mois de relations tendues entre Paris et Bamako, en mars dernier, le gouvernement de transition malien guidé par le colonel Assimi Goita, a officiellement annoncé la résiliation du contrat militaire avec l’ancien colonisateur, un contrat qui devait contribuer à la lutte contre les groupes jihadistes ces neuf dernières années.

PUBLICITÉ

En effet, l’armée française est définitivement partie le 15 aout 2022, mais plusieurs diplomates civils sont restés pour surveiller et tracer de nouveaux objectifs au Mali. Dernièrement, les forces de sécurité maliennes ont arrêté deux citoyens français qui photographiaient la base stratégique de l’armée malienne à Bamako. Selon une source malienne, il s’agit de deux soldats détachés en renfort auprès de l’ambassade de France à Bamako qui ont été soupçonnés d’espionnage.

« Deux agents de l’ambassade ont été brièvement retenus par les autorités maliennes. Ils ont été libérés après des échanges entre l’ambassade avec les autorités maliennes. Nous n’avons pas d’autre commentaire à faire », a déclaré le Quai d’Orsay à Paris.

A titre de rappel, le ministre des Affaires étrangères du Mali, Abdoulaye Diop, a écrit le 16 août au Conseil de sécurité des Nations unies afin de réclamer une réunion d’urgence sur la situation dans son pays. Dans sa lettre, le chef de la diplomatie multiplie les accusations envers la France et ses soldats, dont les derniers ont officiellement quitté le territoire malien le 15 août. Les autorités maliennes sont prêtes à apporter la preuve que les militaires français ont été condamnés à plusieurs reprises pour violation de l’espace aérien de la base militaire des forces armées maliennes.

La décision du Mali de mettre fin à la coopération militaire avec la France est due à de nombreuses raisons, telles que l’incapacité des forces françaises à éliminer les groupes armés et les politiques d’exploitation menées par ces dernières au Mali, telles que le pillage des richesses et le soutien aux groupes armés pour répandre le terrorisme dans le pays et la région du Sahel en général.

#Espionnage #France #Mali

PUBLICITÉ

3 commentaire

  1. mama Ly

    Le Mali doit refuser cet espionnage car il dit qu’il a les moyens de le faire. Ya trop de paroles. Il faut diminuer votre populisme.

    1. Zikkk

      Les deux vont ensemble il ya ce qui se dit et ce qui se fait. Le Mali et me cebtre Afrique seuls n y arriveront pas. Il faut que d autres pays emboîter le pas et dire armée française allez vous en, allez vous en de chez nous.

  2. Farouk Alpha

    For all your penis problems please contact me to test my penis enlargement products, against sexual weakness and premature ejaculation +229 56 02 49 82