Les plus populaires

 

Lecteurs en ligne

Une info ? 
 

221 33 823 43 43

Annonces
» » » » » » » Makhtar, un talent sénégalais intègre Warner...

Makhtar, un talent sénégalais intègre Warner Music…

Khalil Kamara Khalil Kamara 2017-05-16T15:03:18+00:0083 Partages
Annonces

Pur talent de la musique pop et rap, est le premier Sénégalais à signer un contrat avec le label Warner Music France. Une grosse maison de disque qui a vu passer de grands noms de la musique mondiale tels que Johnny Hallyday, Lara Fabian, Sean Paul, Diam’s, Rokia Traoré, Magic System ou Soprano. A l’âge de 27 ans, Makhtar Sidibé à l’état civil, garde une passion pour la musique qui se concrétise dès l’adolescence.

Un groove lancinant, une sincérité à fleur de peau, une voix affirmée, reconnaissable entre mille. Cette voix qui en a connu des vertes et des pas mûres, c’est celle de Makhtar. Il écrit ses premiers morceaux, sait chanter et rapper, joue des percussions, puis sort quelques singles auto-produits tout en participant à des concours de talents comme Hip Hop Feeling, un show TV national. A l’issue d’une de ces émissions, on lui propose un visa pour tenter sa chance en France.

Fin 2014, le voici arrivé à Paris, face à son destin et aux obstacles à franchir. « Etre dans un pays où l’on ne connaît personne, c’est douloureux…« , se souvient-il. Mais, il s’accroche à sa bonne étoile. En 2015, un ami lui présente le directeur du cabaret « Aux Trois Mailletz », où sont jadis passés Zaz, Dany Brillant et Nina Simone. Banco, son audition convainc et il est engagé comme chanteur. Toutes les nuits, il y gagne un nouveau public. Un baptême du feu qui renforce sa conviction artistique et son charisme scénique, et lui permet de faire des rencontres, et le voici en studio avec les producteurs Romain Ghezal, Loko et Tryss (collaborateurs de Zaz ou de Kendji Girac).

Avec eux, Makhtar apprend à poser sa voix, et peut enfin façonner son univers. A travers des titres comme « Senegaly », « Bye Bye » ou « Pas si grave », il revient sur les dernières années de sa vie, celle d’un jeune sénégalais venu tenter sa chance en France. « J’ai envie de partager mon vécu sur un fond pop, afin que l’auditeur ne perde jamais le sourire« , confie le chanteur. En témoigne son premier single, « Blah Blah », condensé tubesque de pop plurielle et universelle racontant « le manque de communication, les petites incompréhensions du quotidien des couples d’aujourd’hui ».

Parler à tous en cultivant son propre style, voilà le secret de Makhtar. Inconsciemment ou non, ce premier album est nourri de toutes ses influences, du roi de la pop Michael Jackson, au reggae collectif de Morgan Heritage en passant par Youssou N’Dour, Salif Keita. Et de son amour pour sa mère, qui lui a appris «l’école de la vie». Sans le savoir, elle lui a donné envie de réussir, afin que la pauvreté appartienne enfin au passé. « J’ai quitté le sable pour voir au delà des dunes« , chante-t-il sur « Dans ma valise ». Avec son prénom signifiant « le choisi », Makhtar devrait aller plus loin encore.

Annonces
publicité
Articles connexes

Un commentaire

  • Yache
    16/05/2017 16:22

    Jiahjieuf bro big up bon courage

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Annonces