PUBLICITÉ

Mairie Parcelles Assainies : La vérité sur le scandale des 200 millions…

Depuis quelques semaines, une affaire présumée de détournement de fonds d’un montant de 200 millions de F Cfa éclabousse la mairie de Parcelles Assainies. Une question impliquant le magistrat de la ville, Moussa Sy. Dans un entretien accordé à Senego, Mamadou Gaye revient sur les tenants et les aboutissants de ladite affaire.

Tout est parti de l’octroi – en 2016 – de bourses aux étudiants, fulmine d’emblée le Conseiller municipal. Selon Mamadou Gaye, « L’original », l’idée de l’arrivée d’une structure – Opef – avait été agitée mais les Conseillers municipaux avaient catégoriquement refusé en raison des facturations de 5 000 F Cfa qui allaient être imposés aux ayant-droits.

Opef

A la grande surprise de M. Gaye, la société privée en question (Ndlr: Opef) a été discrètement mise en place. Le modus operandi déroulé. Pourtant, regrette le Conseiller municipal à la mairie des Parcelles Assainies, cette idée avait été écartée avec leur refus. « Il n’y a jamais eu de projet de délibération ni même de délibération » dans cette affaire.

Rencontre avec les autorités…

A en croire M. Gaye, plusieurs personnalités l’ont reçu. Après le Sous-préfet, le Conseiller municipal dit avoir un tête-à-tête avec le directeur de Cabinet du maire qui confirme sans ambages la création de l’Opef. Plus marrant, ajoute-t-il, le maire – Moussy Sy – était au courant de tout cela. Selon Mamadou Gaye, ladite société de droit privée appartient au DC du maire.

Ébruitement 

Le directeur de Cabinet du maire des Parcelles Assainies a eu une brouille avec un agent, a expliqué M. Gaye ajoutant que n’eut été ce différend, l’affaire n’aurait pas éclaté. « L’opef était logé dans nos locaux. Le Dc utilisait aussi notre salle de délibération tout comme notre eau, électricité et tout. Il facturait à 5000 F Cfa les étudiants. Et on croyait que ce sont les bourses qui continuaient tels qu’on l’avait su. Les étudiants venaient renouveler leurs bourses à 3000 F Cfa alors que lesdites bourses devaient se poursuivre jusqu’en licence (…)« , se désole-t-il.

Preuves…

Les preuves de leurs allégations. Le Conseiller municipal dit les avoir détenues au même titre que ses compagnons – d’infortunes -. En atteste, argue-t-il, la conférence de presse qu’ils avaient organisée et lors de laquelle ils avaient exhibé « quelques preuves » en attendant leur prochaine conférence.

Moussa Sy

Jusque-là, l’édile ne s’est pas prononcé de manière approfondie sur l’affaire. Mamadou Gaye de souligner que Moussa Sy n’a rien à dire. « Il ne fera que jeter de l’huile sur le feu si jamais il tente de piper mot« , a déclaré le Conseiller municipal indiquant M. Sy est son ami.

 

 

Assainies Bourses
Annonces

(6) commentaires

Ndiobo Sow Saakal

Moussa Sy est rattrape par sa lachete ,arrongance et sa traitise sans commune mesure. C pour cela qu’il a rejoint APR association de malfaiteurs inutile pour le development du Senegal.

Modou

Mamadou Guèye et non Mamadou Gaye! à corriger!!

Mami

Mamadou Gueye il ne cherche que du Buzz dans ce combat il essaye de noyer Go faye et consort

Ibou Lo

Gueye tu dois arrêter tes enfantillages tu nous amerde avec ce problème qui est nul

King Souley

🙏🙏🙏🙏🙏

Daouda Cisse

C’EST VRAIMENT TRISTE AU SENEGAL.

Publier un commentaire