Téléchargez l'appli SENEGO
“Mairie de Dakar : Amadou se ‘BA’ pour Diouf Sarr”

“Mairie de Dakar : Amadou se ‘BA’ pour Diouf Sarr”

Pour la première fois, Abdoulaye Diouf Sarr, candidat à la mairie de Dakar, a reçu le soutien public de Amadou Ba. Le contexte actuel, avec le retour du poste de Premier ministre, n’est pas étranger à cette unité entre deux responsables qui ne s’apprécient pas du tout.

Jusqu’ici, il avait observé un silence bruissant depuis la désignation de Abdoulaye Diouf Sarr comme candidat de Benno bokk yaakaar pour la mairie de Dakar, en début novembre. Au siège de l’Unacois mardi, Amadou Ba a encensé le maire de Yoff devant Seydou Guèye, Lamine Bara Gaye et beaucoup de hauts responsables de l’Apr. «Abdoulaye, tu es sur la bonne voie. Le Président a dit qu’il va davantage te soutenir. Toute la coalition en fera de même, non pas parce que c’est Diouf Sarr, mais parce que tu es une bonne personne. Tu es le meilleur candidat», a déclaré l’ancien ministre des Affaires étrangères assis aux côtés du ministre de la Santé. Il s’agit du premier soutien public depuis que Diouf Sarr est le candidat de la majorité pour la Ville de Dakar pour les Locales du 23 janvier 2022. Il faut dire que quelques interrogations commençaient à se poser sur la dynamique unitaire de Bby dans la capitale.

A Yoff dimanche dernier, le meeting départemental d’investiture des 19 candidats de Bby à Dakar a été très tôt transformé en activité communale, vu la configuration du présidium. Alors que tous les candidats de coalition Yewwi askan wi à Dakar se sont mobilisés autour de Barthélemy Dias, le 21 novembre dernier, Diouf Sarr paraissait seul ou du moins, lâché par de grands responsables. Cette rencontre, qui s’est déroulée sur la plage de Dagoudane, n’a pas enregistré la présence de Amadou Ba, patron de l’Apr à Dakar depuis les Législatives de 2017, ni non plus celle de Alioune Ndoye, Cheikh Ba ou Dr Malick Diop de l’Afp, directeur de campagne de Bby à Dakar. Le coordonnateur de l’Apr aux Parcelles Assainies était curieusement à l’investiture de Mansour Faye à Saint-Louis.

Avec cette nouvelle sortie, Amadou Ba étouffe dans l’œuf, toute idée de rébellion le concernant. Mais c’est un secret de Polichinelle : Amadou Ba et Diouf Sarr ne s’apprécient pas. Politiquement, l’un devra exister sans l’autre sur le long terme. A l’interne, c’est une guerre latente qui secoue l’Apr dans la capitale entre deux responsables qui débordent d’ambitions. «Pour Amadou Ba, la seule personne qui lui fait de l’ombre à Dakar, c’est Diouf Sarr. Amadou Ba a une capacité de nuisance extraordinaire. Diouf Sarr le sait et tente aussi de limiter son influence», résume un cadre de l’Apr, membre du Secrétariat exécutif national. En politique, les adversités ne peuvent se muer en amitié soudaine en un temps record. Avant le choix du candidat à la Ville de Dakar, les partisans de Diouf Sarr et de Amadou Ba se livraient une bataille d’opinion.

Le poste de Premier ministre en ligne de mire

Le 17 avril dernier, au lendemain des émeutes de mars, Diouf Sarr avait organisé un séminaire pour Benno bokk yaakaar sur le bilan et les perspectives de la coalition au pouvoir. Amadou Ba y avait également brillé par son absence. Mais des jeunes qui lui sont proches avaient pris la parole pour créer un tohu-bohu dans la salle du King Fahd Palace et accuser Diouf Sarr de vouloir écarter leur mentor dans la gestion de l’Apr du département de Dakar. C’était devant Mbaye Ndiaye, Zahra Iyane Thiam, Alioune Ndoye, entre autres.

Pour réunir ces deux cadres de l’Apr, le contexte n’est jamais anodin. Le Conseil des ministres a adopté la semaine dernière, le projet de loi portant révision de la Constitution et qui doit ramener le poste de Premier ministre. Après sa déception liée aux investitures, Amadou Ba fait partie des potentiels candidats pour la Primature. Et il compte bien se donner cette chance en approuvant les choix du Président. Son déplacement aux relents de loyauté et d’engagement auprès de Macky Sall, n’est pas sans calcul.

Après le choix porté sur Diouf Sarr pour la Ville de Dakar, des observateurs avaient annoncé que Macky Sall réserverait le poste de prochain président de l’Assemblée nationale à celui qui a conduit la liste de Dakar lors des Législatives du 30 juillet 2017. Mais ces élections sont loin. Le présent, c’est le poste de Premier ministre. Même s’il y aurait peu de chances que son occupant soit nommé avant les Locales. Ejecté du gouvernement le 1er novembre 2020, Amadou Ba souhaite retrouver un poste «sénior», pour reprendre l’expression chère à Jean-Paul Dias. Le joker mairie de Dakar a été grillé. Il a une seconde chance avec la fonction de Premier ministre. Mais là aussi, c’est Macky Sall qui décide…

* Par Babacar Guèye DIOP

19
Annonces
guest
1 Commentaire
Le plus ancien
Le plus récent Le plus noté
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires