PUBLICITÉ

Maintien de Mahammad Boun Abdallah Dionne: Tout dépendrait de la volonté de Moustapha Niass à vouloir…

Assemblée nationale, khalil kamara, macky séll, Mahammad Boun Abdallah Dionne, Moustapha Niass
Maintien de Mahammad Boun Abdallah Dionne: Tout dépendrait de la volonté de Moustapha Niass à vouloir…

Mahammad Boun Abdallah Dionne a rendu le tablier depuis hier. Le Sénégal est sans Gouvernement, ni Assemblée nationale, même si l’on évoque l’installation prochaine de la 13ème Législature, ce lundi 11 septembre. Et dans les prochaines heures, voire même les prochains jours, un nouveau gouvernement verra le jour. Cependant, demeure la question de la présidence de l’Assemblée nationale.

Moustapha Niass sera-t-il maintenu à la tête de l’hémicycle? La question que se posent bon nombre d’observateurs. Ce, au moment où certains « apéristes » affichent leur volonté de prendre la place au boss de l’Alliance des forces de progrès (Afp), « fidèle allié » du Président Sall.

Selon Cheikh Yérim Seck, invité du 20 heures de la Tfm, hier, et repris par le site Pressafrik , « dans ce flottement institutionnel« , Moustapha Niasse pose problème. Le journaliste de s’expliquer: « Moustapha Niass pose problème parce que Mahammed Boun Abdallah Dionne, devant être président de l’Assemblée nationale, le président a dû mal à le convaincre, cela demande clairement de la négociation…« . Des négociations, entre le Président Macky Sall et Moustapha Niass serait en cours, selon M. Seck. Le président de l’Assemblée nationale aurait été reçu au Palais.

« Si Mahammed Boun Abdallah Dionne est maintenu c’est parce que le président de la République aura échoué à convaincre Moustapha Niass. S’il a réussi, on changera clairement de Premier ministre« , précise Cheikh Yérim Seck.

Annonces
Annonces

(2) commentaires

Donnez votre opinion sur le sujet !
MOUSSA DEME

Mohamed Boun Abdoulaye Dione assemblé sidiki kaba pm

Ousmane

Je pense que Moustapha Niass a fait déjà son temps. Il doit aller prendre sa retraite tout étant un conseiller politique du Président Sall.

Publier un commentaire