PUBLICITÉ

Mahammad Boun Abdalla Dionne: « Nous, nous avons fait notre part qui était de répondre et de… »

C’est officiel, le premier ministre Mahammad Boun Abdallah Dionne a rendu le tablier. Il a été reçu au Palais de la République par le président de la République, Macky Sall, à qui il a remis sa démission, comme il est de coutume, au lendemain des élections législatives.

« Conformément à la tradition républicaine, au lendemain d’élections législatives, je voudrais très respectueusement remettre au chef de l’État, ma démission ainsi que celle du Gouvernement que j’ai eu le grand honneur de conduire, avec fierté, sous votre haute supervision. Comme en dispose la Constitution de notre pays, le Gouvernement étant une institution collégiale et solidaire, ma démission entraîne bien entendu celle de l’ensemble des ministres et des secrétaires d’État qui leur étaient rattachés« , peut-on lire dans la lettre de démission du premier ministre sortant.

Dans le même registre, Mahamad Boun Abdallah Dionne, face à la presse, en a profité pour exprimer toute la gratitude des membres du Gouvernement à son excellence M. le président de la République pour cette grande confiance qu’il a eu à marquer en leur endroit.

« Je remercie toute cette équipe et je pense qu’ils ont bien travaillé pendant ces trois années pendant lesquelles j’ai eu le grand honneur de diriger le Gouvernement. C’est une équipe qui a bien travaillé je pense. Le chef de l’État vient de me le dire et cette équipe qui s’en va est une équipe qui aura tout fait pour mettre en œuvre la vision du Président de la République qui est celle d’un Sénégal de tous et d’un Sénégal pour tous. Une croissance inclusive qui est en marche dans notre pays« , renchérit-il avant de renouveler sa gratitude au Président Macky Sall.

« Le président de la République a le pouvoir Constitutionnel de nommer au poste civile et militaire, de la même manière, c’est lui qui conduit la politique de la nation », selon M. Dionne. A cet effet, le premier ministre sortant de confier qu’« aujourd’hui, c’est le temps du président de la République. Dans les jours, les heures, les semaines, à sa convenance, il désignera et les chefs, et les membres du Gouvernement. Nous, nous avons fait notre part qui était de répondre et de respecter ces traditions. Le reste appartient au président de la République« .

En intégralité, sa lettre de démission…

 

Démission Gouvernement Khalil Kamara
Annonces

Publier un commentaire