Magal Touba: plusieurs anomalies notées, le ministre s’explique

Magal Touba: plusieurs anomalies notées, le ministre s’explique

A trois jours du Magal de Touba, la caisse d’avance de 165 millions pour l’achat de médicaments et les charges liées au volet santé ne sont pas toujours pas disponibles.

Le ministre de l’Intérieur Abdoulaye Daouda Diallo tente de rassurer lors de la dernière rencontre d’évaluation des préparatifs du Magal de Touba en présence de Serigne Bassirou Abdou Khadre Mbacké, porte-parole du Khalife général des mourides et président du comité d’organisation du Magal: «  On peut retenir que l’essentiel des engagements qui ont été pris par les services concernés sont respectés. Il reste quelques réglages à faire, mais certains ne peuvent être mis en œuvre que pendant le déroulement de l’événement. Nous restons vigilants demandons au gouverneur de Diourbel de continuer son travail de coordination et de rester vigilant sur certains points « .

Par ailleurs Ibrahima Wone, le secrétaire général du ministère de la Santé et de l’Action sociale a abondé dans le même sens: «  Pour la caisse d’avance de cette année, l’arrêté a déjà été signé. Mais ce qui avait été crédité n’était pas suffisant. Nous avons demandé la rallonge qui a été accordée. Maintenant, il ne reste plus que la disponibilité des fonds dont le montant avoisine 165 millions Cfa « , a t-il expliqué hier à la région médicale de Diourbel dans les colonnes de L’As.

COMMENTAIRES
    Publiez un commentaire