Téléchargez l'appli SENEGO
PUBLICITÉ

Mafia kacc kacc, Fouta Tampi, Y’en a marre: “La justice en ébullition contre les opposants…”

Le président de la République, Macky Sall pousse les sénégalais à la confrontation en faisant exprès de laisser libre les députés trafiquants de passeports diplomatiques et en embastillant des opposants pour des propos veniels qui ont le seul tort d’avoir hérissé Fatoumata Ndiaye Fouta Tampi et Massaly un obscure politicien, estime Amadou Ba, membre du mouvement national des cadres de Pastef.

“Y’en À Marre d’abord, Fouta Tampi ensuite et maintenant Mafia Kacc-Kacci….si vous pensez que c’est un hasard, relisez l’art de la Guerre. Chacun peut aisément voir que la justice et les forces de police sont transformées en marionnettes du Pouvoir actuellement. En réalité, Macky Sall essaie de nous choquer pour nous provoquer et susciter des troubles politiques”, déclare Amadou Ba. A l’en croire, après avoir reçu le nouvel matériel de guerre des forces de l’ordre qui va militariser la police sénégalaise avec ses blindés légers, il faut tester le nouveau schéma sécuritaire mis en place pour contrer des événements de même ampleur que ceux du mois de mars avec la tentative d’arrestation arbitraire de Sonko.

“Ne vous y méprenez point: Macky Sall sait que le compte à rebours du troisième mandat est lancé et a adopté la technique du blitzkrieg contre l’opposition: une guerre eclaire mais massive pour déstabiliser et anéantir toutes les forces capables de s’opposer au lancement imminent de son troisième mandat. Son voyage aux États-Unis récemment a beaucoup servi à sa campagne de test et dans les jours à venir, les plateaux tv, les journaux et les réseaux sociaux vont être inondés du mot clé “second quinquennat””, ajoute M. Ba.

Selon lui, Outhmane Diagne de Mafia Kacc-Kacci et Baye Niasse de Fouta Tampi ne sont pas des cibles choisies au hasard. Ces mouvements qui ont pour base opérationnelle les réseaux sociaux, vont subir les foudres de Macky qui prépare une loi de régulation pire que celles connues sous Vichy contre la presse et la liberté d’expression. Il va prétexter que les réseaux sociaux sont devenus une jungle où les tarikhas et chefs religieux sont insultés pour imposer une guillotine de l’activisme politique contre la tyrannie de son régime.

Pour Amadou Ba, Macky se prépare à la guerre et l’opposition s’abrite derrière la ligne maginot du respect du calendrier électoral et l’illusion d’élections sincères. “Aucun appel à la démission du ministre de la justice ou des affaires étrangères dans le scandale des passeports diplomatiques n’a été lancé et porté par l’opposition; une curieuse mansuétude contre un Macky moribond qui est définitivement rejeté par les sénégalais”, poursuit M. Ba.

33 Whatsapp
Annonces
guest
2 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus noté
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
ACTUALITÉS RÉCENTES
    10:01 - 24/10/2021

    Audience au Palais : Les magistrats exposent leurs préoccupations au Président Macky Sall (Photos)

    Whatsapp
    9:58 - 24/10/2021

    Mairie Golf Sud : Aliou Sall tourne le dos à Néné Fatoumata Tall et choisit Lat Diop…

    Whatsapp
    9:39 - 24/10/2021

    27e Fespaco : Quatre (4) prix spéciaux pour le Sénégal !

    Whatsapp
    9:05 - 24/10/2021

    Propagande politique scolaire : “M. Boye Diao et Néné F. Tall doivent être exclus des élections …”

    Whatsapp
2
0
Votre avis comptex
()
x
Whatsapp