Macky Sall peut-il rester à la tête du pays après le 02 avril ? Réponse de ce chercheur en sciences politiques

C’est la question que bons nombres de sénégalais se posent depuis hier samedi après l’annonce de l’abrogation du décret convoquant le corps électoral par le président Macky Sall. Dans cet entretien accordé à TV5 et exploité par Senego, Maurice Soudieck Dione se veut clair. Macky Sall ne sera plus président de la République du Sénégal après le 02 avril. Selon le chercheur en science politique, à partir du 02 avril 2024, il ne sera plus légalement considéré comme le président du Sénégal.

« On risque d’avoir un président qui va exercer un pouvoir de fait c’est à dire n’ayant pas un titre juridique à cet effet. Et donc il serait totalement dans l’illégalité et dans l’illégitimité. Ce qui fait courir au pays de gros risques et de grosses incertitudes », a laissé entendre dans cette vidéo le professeur à l’Université Gaston Berger de Saint-Louis.

7 COMMENTAIRES
  • Talla

    Le report est fait.
    Donc ce sera un précédent dangereux, car le même président va encourager et financer des gens qui ont une double et même triple nationalité à déposer leur dossier de candidature au CC. Une fois les résultats provisoires sortis, il va demander à d’autres de déposer des recours. Et il va reporter encore les élections. Comme ça, il pourra rester encore jusqu’à 2035.
    Que les parjures soient emprisonnés et les candidats qui ont respectés les critères aux élections le 25 février 2024.

    • Ben diouf

      👍👍👍 Eh oui! Pauvre Senégal ! Macky Sall aura descendu ce pays bien bas…

  • Lamine Diop

    Ces députés peuvent voter son maintien jusqu’à l’élection de son remplaçant.
    Kabila fait des émules.

    • Ben Diouf

      Ah bon! Lamine !?Les députés peuvent « élire » le Président de la République au Sénégal ?? Ce n’est plus le suffrage universel ? Pouvez vous me dire le où les articles de notre Construction qui l’autorise ???🤔🤔

  • Hane

    Que valent les paroles ou réflexions d’un opposant invétéré du régime du président Macky Sall et son allégeance pour la cause d’un opposant devenue aujourd’hui un secret de polichinelle pour le commun des Sénégalais.

  • Hmdy

    C’est ça maintenant ce sont les députés qui votent pour élire le président et non le peuple. Le peuple n’est rien maintenant. Dieu vous jugera tôt où tard.

  • Salif

    Je suis désolé pour mon pays déçu de mon ami macki sall

Publiez un commentaire