PUBLICITÉ

Macky à Trudeau sur l’homosexualité : « Pour l’instant, c’est ça qui est en vigueur… »

Justin Trudeau ne cache pas sa volonté de voir l’homosexualité légalisée au Sénégal. En visite au pays de la Teranga, le premier ministre canadien est revenu à la charge sur la question. Et Macky Sall a réitéré sa position, conformément aux lois et valeurs en vigueur, même s’il a ouvert des perspectives liées à l’évolution de la société. 

Trudeau 

L’Ong Jamra  et le collectif  And Sàmm Jikko Yi ont eu raison de mettre en garde  Macky Sall contre l’agenda de Justin Trudeau visant à promouvoir les droits des homosexuels au Sénégal.  Face à la presse, le premier ministre canadien a affirmé avoir abordé le sujet avec le président de la République.  Et les  journalistes canadiens l’ont interpellé sur la question.  » Je suis toujours à la défense des droits humains et j’amène ça partout où je vais, le président Macky Sall connait mes perspectives là-dessus. On a en parlé brièvement mais surtout on est en train de regarder. Le Sénégal est un leader en terme de démocratie, en terme de valeur. On a tous du travail à faire encore », a-t-il déclaré.

Macky Sall

Le Chef de l’Etat sénégalais a repris sa position d’antan  car l’homosexualité est contraire aux lois en vigueur. Et que notre législation est le reflet de nos réalités sociales.  Par conséquent, il est important que cette position du Sénégal soit respectée.  » Justin l’a bien dit. En effet, nous avons parlé. Je respecte son choix d’être défenseur des droits.  Je n’en suis pas moins un. Seulement, les lois de notre pays, obéissent à des normes qui sont le condensé de nos lois et cultures. Ces lois sont le reflet de cette vision de notre manière de  vivre. Cela n’a rien avoir avec l’homophobie. Le Sénégal est pays de droit. Mais c’est un pays qui a des lois qui interdisent l’exhibition, les relations contre nature », a-t-il fait savoir

Perspective

Toutefois, le  président de la République a laissé planer des doutes comme ce fut le cas avec Barack Obama.  En effet, il a rajouté que les sociétés sont toujours  en évolution. Comme si on peut s’attendre à ce que les Sénégalais puissent accepter l’homosexualité dans le futur.  « Ceux qui ont une orientation sexuelle de leur choix ne font pas  l’objet d’exclusion. On ne peut pas non plus demander au Sénégal de dire demain vous allez légaliser l’homosexualité. Et que demain c’est le Gay Pride. Parce que notre société ne l’accepte pas. Mais, la société, elle va évaluer, ça prendra le temps que ça prendra. Même dans les pays du nord, cette question n’est pas épuisée. Donc,  on ne peut pas avoir une vision globale du monde où tous les pays pensent la même chose. Mais, il est bon que les gens sensibilisent, les sociétés  évolueront à leur rythme.  Nous sommes à l’aise avec nos lois, pour l’instant c’est ça qui est en vigueur », a-t-il terminé.

Regardez !   

A noter que dans la version Wolof, le discours de Macky  Sall est plus ferme

Regardez !

Homosexualité Justin Trudeau
whatsapp 324
Annonces

(2) commentaires

Tex

Hyprocrisie car les homos sont libres dans ce pays. Ils gerent de milliards et ils sont connus. Au Senegal les gens parlent mais l’homosexualité est tolerée depuis la nuit des temps

Malick Diallo

ont na na mare des problemes de homo sexsuelles il nont kademander le ka de aliou sall est de mamour diallo pour le 94 milliards est les rappots de loffnac ces plus important ont nas besoin de ce argent il refaire lhopital de saint louis qui datte de depuis 1800ans est le probleme du chomage la mer a tuer beaucoup dafrricains les gens ne vie pas il vivotent ce que le president avait proposer aux senegalais rien nest fait ce president me fait honte a son arrivee tous le monde applaudisser a dieu macky macky francement il a desu les preuves sont la les odiots sont la tu ne peux pas nier ont nas tout les odio

Publier un commentaire