Lutte contre les douleurs chroniques : L’hôpital Dalal Jamm et le CHU de Nantes signent, un accord-cadre de coopération

Le Centre Hospitalier National Dalal Jamm et le CHU de Nantes ont signé une convention le mardi 21 mai dernier à Nantes en marge de la visite du Directeur du Centre Hospitalier National Dalal Jamm, M. Moussa Same DAFF, accompagné du Pr Souhaibou Ndongo, chef du service de la médecine interne.

Annonces

Dans le cadre de ce projet, un centre d’évaluation et de traitement de la douleur (CETD) sera mis en place au sein du service de rhumatologie du CHN/Dalal Jamm a confié le Directeur du CHU de Nantes M. Philippe Sudreau avant de préciser qu’un appui à l’activité de recherche sur la douleur sera également développé à Dalal Jamm.

Et  se réjouissant, M. Sudreau dira : « Nous avons eu le plaisir d’accueillir ici à Nantes, le Directeur du CHN/DJ, M. Moussa Same Daff, et du porteur de projet dakarois, le Pr. Souhaibou Ndongo, le 21 mai à l’hôpital GR Laenec ». L’accord-cadre de coopération a été signé à cette occasion. C’est une belle aventure qui commence, a dit le Directeur Général du CHU de Nantes M. Philippe Saudreau !

Selon M. Daff, « ceci est une volonté des autorités sénégalaises et particulièrement du Ministre de la Santé et de l’Action sociale Monsieur Abdoulaye Diouf Sarr de rechercher les bonnes pratiques, efficaces, moins coûteuses et à moindre risque iatrogène pour les populations ». Dès lors, ajoute M. Daff, « il nous revient d’aller chercher ces bonnes pratiques partout où elles se trouvent pour les mettre à la disposition de nos concitoyens ».

Cette signature, il faut le rappeler, a couronné plusieurs mois de travail et d’échanges entre le Pr Julien Nizard médecin Algologue Chef du Centre Fédératif Douleur Soins de Support Ethique clinique Laboratoire de Thérapeutique au CHU de Nantes et le Pr Souhaibou Ndongo Chef du service de Médecine interne au CHN Dalal Jamm.

La création de ce centre est une opportunité majeure pour améliorer la prise en charge des patients qui souffrent de douleurs chroniques souligne le Pr Ndongo.

Il s’agira selon le Pr Ndongo, « d’échange de compétence dans ce domaine et d’initié de protocoles de recherche ensemble ».

A travers ce premier centre, il « s’agira également selon le Pr Ndongo, « d’échange de compétence dans ce domaine et d’initié de protocoles de recherche ensemble ».

A travers ce premier centre, il « s’agira également d’encourager et d’aider la création d’autres centres dans les autres structures de santé de Dakar et des régions pour pouvoir travailler en réseau », tient à préciser le Pr Ndongo avant de rassurer que « nous avons également réfléchi sur l’idée d’élargir cette convention aux autres spécialités de l’hôpital ».

En outre, la délégation a rencontré le Pr Bruneau Fautrel, chef du service Rhumatologie de l’Hôpital Universitaire Pitié Salpêtrière de Paris. L’objectif étant de travailler sur des perspectives d’établir une convention pour la prise en charge des maladies systémiques (l’opus, polyarthrites Rhumatoïdes…) à travers des échanges d’idées pour des cas complexes, mais également, des possibilités de formation continue pour le personnel médical et paramédical dans des domaines pointus liés à la prise en charge de telles affections.

Au cours de cette mission, le Directeur du CHN/Dalal Jamm, M. Moussa Same Daff, a intégré le conseil d’administration d’Horizon Sahel à l’occasion de son Assemblée Générale tenue le 17 mai 2015. Ainsi, vient s’ajouter une nouvelle consécration pour le président de l’Association Sénégalaise des administrateurs des Services de Santé (ASASS).

Un commentaire

Donnez votre opinion sur le sujet !

Publier un commentaire