Lutte contre la Covid 19, « un combat national », d’après le Dr Malick Diop

Lutte contre la Covid 19, « un combat national », d’après le Dr Malick Diop

« La lutte contre le coronavirus est un combat très difficile qu’il faut mener en permanence…« , d’après Dr Malick Diop. En effet, il fait partie des rares autorités à s’approprier le combat contre la Covid 19. Et à chaque fois qu’il en a l’occasion, il n’hésite pas de sillonner Dakar pour rappeler les dangers de la maladie. Avec, bien sur, des appuis aux populations qu’il rencontre.

A cet effet, Dr Malick Diop, directeur général de l’Agence Sénégalaise des Promotions en Exportation (ASEPEX), a lancé, ce vendredi, la seconde phase de distribution de masques. Il a démarré dans sa commune, Point E-Fann-Amitié.

Un combat national…

« Ce qu’il faut savoir c’est que le combat spécifique contre la Covid 19 est un combat national… L’Etat du Sénégal, à travers, bien entendu le Président de la République Macky Sall, le Comité en charge de la gestion de la pandémie, le Gouvernement, les collectivités territoriales, les syndicats, le pouvoir, l’opposition, toute le monde doit pouvoir travailler sur la sensibilisation…« , souligne-t-il, félicitant la presse, sans laquelle,  d’après lui, « on n’aurait pas atteint ce niveau de sensibilisation… »

Combat marathon…

Et au delà de ce niveau de sensibilisation, le Dg de l’ASEPEX qualifie ce combat contre la Covid de « combat marathon ». Avant de s’en expliquer : « C’est un combat très difficile qu’il faut mener. Et chaque période, il faut que les acteurs soient identifiés. Et cette période là, les acteurs les plus importants sont les populations. Parce qu’on est à la phase réelle de transmission communautaire. Et cette phase de transmission communautaire doit être gérée d’une certaine manière. Il faut que les populations sachent que c’est à elles de lutter  contre la pandémie en respectant les gestes barrières… »

Sensibilisation…

Il poursuit : « L’élément le plus important, au delà de la distanciation physique, c’est le port de masque. C’est pour ça que, lors de la première phase, nous avons distribué 10 000 masques. Mais, ce n’est pas une simple distribution, c’est une sensibilisation… C’est à dire qu’il faut sensibiliser pour que la personne sache l’utilité du masque. C’est la première barrière de lutte… » Pour lui, le travail communautaire doit continuer. Et que tous les acteurs, soit de la Santé, les leaders d’opinions, entre autres, doivent entrer dans ce combat là. Raison pour laquelle il a choisi d’aller vers ces leaders d’opinion pour qu’ils puissent, à leur tour faire passer le message…

« On ne va pas vers un combat qu’on perd…« 

Le Dr Malick Diop reste quand même optimiste quand à une victoire future contre la Covid-19. « On ne va pas vers un combat qu’on perd. Quand on va vers un combat, il faut avoir la certitude qu’on va gagner. C’est un des combats les plus important du peuple sénégalais. Lutter contre la maladie. C’est à dire lutter pour la survie, pour que le troisième âge survive, pour que nos populations qui ont des difficultés liées à des pathologies transmissibles, les cancéreux, les hypertendus, les insuffisants rénaux, etc puissent être sauvés…« , sensibilise-t-il.

0 COMMENTAIRES
Publiez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *