Locales – Pikine : Bby conserve la mairie de la ville, Cheikh Dieng dénonce un hold-up électoral
PUBLICITÉ

Locales – Pikine : Bby conserve la mairie de la ville, Cheikh Dieng dénonce un hold-up électoral

A Pikine, la coalition Benno Bokk Yakkar conserve la mairie de la ville. Le candidat de la coalition présidentielle Abdoulaye Timbo passe devant le celui de Wallu Sénégal, Cheikh Dieng. Sur la liste proportionnelle, Bby obtient 18 sièges contre 17 pour Wallu Sénégal qui dénonce un hold-up électoral. Non sans annoncer un recours. Sur les 12 communes du département de Pikine, Bby en a gagné 5, deux autres remportées par des listes parallèles, Yewwi Askan Wi a raflé 4, Wallu Sénégal n’en contrôle qu’une seule.

C’est la fin du suspens. Abdouaye Timbo est réélu pour un deuxième mandat à la tête de la ville de Pikine. Le candidat de la Bby triomphe devant celui de Wallu Sénégal, Dr Cheikh Dieng. « Benno a 48.000 et Wallu est à presque 47.000. Donc, c’est un résultat assez équilibré. Benno a 18 sièges sur la liste proportionnelle de la ville et Wallu a 17. Benno a gagné Dalifort, Djiddah Thiroye Kaw, Pikine Nord, Pikine-Est, Mbao mais aussi il y avait des listes parallèles proches de Benno à Thiaroye Gare et à Guinaw Rail Nord« , a déclaré sur Rfm, Alioune Badara Diop, mandataire de la coalition présidentielle à la Commission départementale de recensement des votes.

Difficultés

C’est difficilement que Benno Bokk Yakkar est parvenu à conserver la mairie de la ville. « Toutes les lises qui n’avaient pas de listes de ville ont convergé pour y soutenir la liste de Wallu. C’est cela qui a compliqué surtout la situation« , a expliqué le mandataire de Bby.

Recours de Wallu Sénégal

Mais Wallu Sénégal n’a pas encore dit son dernier mot. Son mandataire Dian Coulibaly conteste les résultats. « Ils nous ont confisqué notre victoire. Mais nous allons saisir la justice« , a-t-il fait savoir.

Cas Amadou Diara

A Pikine Nord, la victoire d’Amadou Diara est aussi remise en cause. Dans cette commune, la tête de la liste de la coalition Rewwum Ngor soutient que le vote est entaché d’irrégularités. Lamine Gueye entend déposer un recours. « Les personnes qui ne possédaient pas de cartes nationales d’identité ont eu accès à des cartes nationales d’identité qui étaient à la mairie. Lorsqu’on a mené nos enquêtes, on a vu effectivement qu’Amadou Diara était à l’origine de tout cela« , a-t-il fustigé.

22
PUBLICITÉ