Téléchargez l'appli SENEGO
PUBLICITÉ

Locales à Saint-Louis : Mary Teuw Niane défie Macky et charge Mansour Faye…

Mon choix d’être candidat à la mairie est irréversible…“, souligne Mary Teuw Niane. L’ancien ministre de l’Enseignement Supérieur, malgré l’appel à l’unité du Président Macky Sall, semble déterminé à braver la volonté de son leader. Comme Adama Faye, Maey Teuw Niane, lui aussi fait part de ses ambitions pour les élections locales de 2022.

Décision ferme…

Lors de sa tournée économique à Kaffrine, le Président Macky Sall invitait ses partisans à attendre ses décisions sur les choix des candidats pour les élections locales. Un appel, royalement ignoré par certains leaders de la mouvance présidentielle, dont Mary Teuw Niane. Le Pca de Petrosen reste catégorique sur la question. Sa candidature reste “irréversible“. Pour lui, personne ne doit et ne va choisir un maire pour Saint-Louis à la place des citoyens de la commune.

Jurisprudence Louga…

J’ai réitéré à plusieurs reprises ma candidature. Pour moi, ce sont les citoyens qui sont dans les communes qui doivent décider de leur maire. Mais pas une autre personne. On a eu un exemple typique en 2014. A Louga, Monsieur le ministre Moustapha Diop siégeait en même temps avec le ministre Aminata Mbengue Ndiaye. Tous les deux de Benno Bokk Yakaar. Ils ont été candidats à la mairie de Louga et ils sont allés aux élections. En fin de compte, c’est Moustapha Diop qui avait gagné. Cet exemple s’est produit dans beaucoup d’endroits“, précise Mary Teuw Niane.

Aux Saint-Louisiens d’en décider…

Non sans préciser, à cet effet que son chois d’être candidat à la mairie de Saint-Louis est “irréversible“. Il dit, ainsi se soumettre au suffrage des Saint-Louisiens et des Saint-Louisiennes. “C’est ce suffrage qui décidera qui sera maire de Saint-Louis. Dans chaque commune, ce sont les citoyens et les citoyennes qui choisissent leur maire (…) La situation que nous vivons, actuellement à Saint-Louis est inédite parce que le maire Abdoulaey Diaw Chimère, personne ne l’a entendu sur des questions d’accaparement des terres pour sa propre personne et même de course vers des entreprises, alors qu’il était le patron de Cde (Consortium d’entreprises)“, regrette-t-il dans l’Obs.

Coup de gueule…

Avant de poursuivre : “C’est la même chose avec les maires Ousmane Masseck Ndiaye et Cheikh Bamba Dièye. Aujourd’hui, Monsieur le maire accapare beaucoup de terres à Saint-Louis. Un exemple simple, il a cassé des maisons à la Cité Asecna soi-disant pour y mettre des infrastructures. Après, ils l’ont morcelé. Ils se sont servi en premier et ils ont servi les notables. Et cela est inadmissible. On est même dans une situation tragique. Si ce n’est pas tragique on en rirait, parce que les éleveurs et vendeurs de Saint-Louis s’offusquent que ce soit la famille du maire qui commercialise le lait dans la commune, alors que c’était leur moyen de gagner leur vie. Ce que l’on voit aujourd’hui est une rupture par rapport à la tradition des maires qui se sont succédé à Saint-Louis“.

0 Whatsapp
Annonces
guest
1 Commentaire
Le plus ancien
Le plus récent Le plus noté
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
ACTUALITÉS RÉCENTES
    11:56 - 14/06/2021

    Macky Sall: “Nous sommes et restons dans le temps de l’action…”

    Whatsapp
    11:55 - 14/06/2021

    Matam : Ndèye Saly Diop Dieng inaugure l’unité de transformation des produits céréaliers

    Whatsapp
    11:53 - 14/06/2021

    Revue Presse : Des enfants se noient à Malika, Macky se noie dans le Fouta

    Whatsapp
    11:49 - 14/06/2021

    Fouta : Baba Maal appelle à la création d’une Université El Hadj Oumar Tall

    Whatsapp
2
0
Votre avis comptex
()
x
Whatsapp