Téléchargez l'appli SENEGO
PUBLICITÉ

Locales à Grand-Yoff : Adama Faye défie Macky et menace de présenter une liste parallèle

Depuis l’annonce de la tenue des élections locales, les appétits s’aiguisent, particulièrement chez les compagnons du leader de la Coalition Benno Bokk Yakaar (BBY). C’est désormais la bataille de positionnement. Même si “Le Boss” avait fait part de son souhait que ses alliés taisent leurs ambitions, du moins, le temps qu’il décide de l’avenir de ceux qui figureront sur les listes. Son beau frère, Adama Faye, responsable Apr de Grand-Yoff, ne l’entend pas de cette oreille.

Et, “grande” fut sa “peine” d’ “entendre (le Président Macky) demander” à ses “partenaires politiques” de la coalition Benno Bokk Yaakaar et à ses “frères et sœurs du parti Apr” de l’écouter et d’attendre ses “décisions dans les différentes localités pour les élections locales de Janvier 2022“.

Attention ! Non seulement trop de pouvoir tue le pouvoir, mais aussi le vôtre est temporaire. Le linge sale se lave en famille, dit-on certes, mais il faudrait déjà que le chef de famille puisse accepter que dans la cour de la maison vivent plusieurs fils et filles aux caractères et objectifs différents voire divergents. Votre liberté est celle de celui qui pense autrement“, souligne Adama Faye à Senego.

3e Mandat et avion présidentiel…

Avant de poursuivre : “À la question nationale concernant vos mandats, vous avez eu la liberté de répondre par un ni oui ni non. En cette période de crise sanitaire où le Sénégal traverse ses pires moments d’instabilité sociale et affronte d’énormes difficultés financières, vous avez eu la liberté d’acheter un avion à coups de milliards et j’ose espérer que vous aurez la même liberté de le rentabiliser“.

Liberté…

Sans oublier le fait de changer de casquette, à votre guise, de président de la république ou de chef de parti devant la patrie, vous vous donnez non seulement la liberté de nommer ou de démettre sans tenir compte des compétences mais aussi celle de laisser des personnes retraitées depuis belle lurette à des postes de responsabilités. Votre liberté qui vous permet d’appliquer la justice sélective n’a pas droit sur celle des uns et des autres. Monsieur le président, attendez-vous à ce que l’on ne soit pas toujours d’accord avec vous et ce, en toute liberté. De par votre expérience, vous devriez être le meilleur président que le Sénégal ait connu. Vous avez changé positivement la vitrine physique du Sénégal, mais qu’en est-il de la vignette morale, éthique et déontologique de notre pays“, s’interroge Adama Faye.

“Excès” de pouvoir et comportement de “dictateur”…

Pour l’Apériste de Grand Yoff, “tant que c’est à huis clos cela peut ne pas déranger mais votre excès de pouvoir et votre comportement de dictateur ou de monarque inquiètent plus d’un. Au-delà du fait que le sang royal ne coule guerre dans vos veines, je vous rappelle que le Sénégal n’est point un royaume, mais une république que vous dirigez, vous mon président, mon leader, vous qui êtes né sous l’ère de la liberté, après l’indépendance sans aucune contrainte coloniale. Ma liberté comme celle de plusieurs citoyens qui n’osent le dire est d’avoir le libre arbitre. Ma liberté de porter ma candidature et de la proposer non pas à vous, mais à mes concitoyens, ceux de ma commune qui auront l’éclectisme et la liberté de porter ou non leur espoir en moi“.

Advienne que pourra…

Monsieur le président tout cela pour marteler hic et nunc que moi Adama Faye, membre fondateur du parti Apr, je déclare ma candidature aux prochaines locales de janvier 2022 dans ma commune, Grand Yoff. Il va s’en dire que si je ne bénéficie pas de l’accord de mon parti ou plutôt je dirais de votre décision, je présenterai si Dieu le Veut, une liste parallèle et concurrente quelque soit le mode de scrutin choisi, in fine, ma liberté aura été affirmée jusqu’au bout. Advienne que pourra“, conclut Adama Faye, responsable politique APR, Grand Yoff.

0 Whatsapp
Annonces
guest
21 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus noté
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
ACTUALITÉS RÉCENTES
    6:34 - 18/09/2021

    Pikine : 50 groupements vont bénéficier de 15 millions pour leur formation

    Whatsapp
    4:19 - 18/09/2021

    LdC Africaine : Youssouph Dabo déterminé à se qualifier à Abidjan

    Whatsapp
    3:00 - 18/09/2021

    Brésil : Le « Roi » Pelé est de nouveau admis à l’hôpital !

    Whatsapp
    1:17 - 18/09/2021

    Touba : Thierno Bocoum a été reçu par le khalife général des Mourides avant le Magal (Photos)

    Whatsapp
1
0
Votre avis comptex
()
x
Whatsapp