Licences de pêche : Sonko et Diomaye filent du très mauvais coton (Par Moïse Rampino)*

Licences de pêche : Sonko et Diomaye filent du très mauvais coton (Par Moïse Rampino)*

Avant leur accession à la magistrature suprême, ils avaient promis aux Sénégalais d’améliorer leurs conditions de vie.

Face à l’état de pauvreté généralisée, le binôme Diomaye-Sonko se doit de prendre des décisions radicales. Grande donc a été ma surprise de voir la ministre de la pêche publier une liste de 151 navires autorisés à pêcher sur les côtes Sénégalaises (700 km).

Dans les normes, la nouvelle ministre de la pêche se devait de lancer un audit approfondi avant de faire cette publication d’autant plus que l’OFNAC avait sorti un rapport d’enquête en 2021 où il était dit qu’: « ils figurent des navires avec des noms à consonance chinoise mais appartenant à des sociétés de droit sénégalais, car naturalisés conformément au Code de la Pêche maritime ».

La nouvelle ministre de la pêche, Fatou Diouf, nous dit que sur les 159 navires de pêche, 132 sont Sénégalais. Ce qui n’est pas vrai car la plupart de ces navires appartiennent à des Chinois et à des Européens.

À la place de Sonko et Diomaye, à défaut de suspendre toutes les licences de pêche le temps d’y voir plus clair, j’aurai lancé un audit approfondi.

N’oublions pas que la pêche est le premier secteur d’exportation du Sénégal. Le prix d’un chalutier est de 5 milliards de FCFA et peut descendre jusqu’à 500 millions de FCFA en fonction de son état.

Au lieu de délivrer des licences de pêche à des Chinois et à des Européens via des prêtes noms Sénégalais, le gouvernement Sonko gagnerait à acheter ses propres chalutiers et créer des industries de transformation des produits de la mer pour offrir des emplois à cette jeunesse Sénégalaise engluée dans le chômage et la précarité.

L’Etat du Sénégal en a les moyens. Si Sonko et Diomaye veulent réellement réduire le coût de la vie et donner du travail aux jeunes, ils doivent s’appuyer sur la pêche qui, dans le court terme, peut nous apporter bien plus que le pétrole, le gaz, l’or, le phosphate et le zircon réunis. Le secteur de la pêche peut permettre à 06 millions de Sénégalais de trouver vite fait un emploi digne et décent.

Pour cela, il faudrait que Sonko et Diomaye annulent toutes ces licences de pêche, permettent au Sénégal d’avoir ses propres chalutiers et créent des industries de conservation et de transformation des produits halieutiques. Ne pas s’appuyer sur le secteur de la pêche pour faire du Sénégal un pays développé, c’est suivre dangereusement les pas de Macky Sall.

* Par Moïse Rampino

50 COMMENTAIRES
  • Bathiou Touré

    Tout a fait en phase avec vous Mr Rampino.

    • 2024

      LE PEUPLE LUI REPONDS DE RETOURNER DAANS LE PAYS DE NDAYAM AK BAYAM S’IL N’EST PAS SATISFAIT DE SA VIE AU GALSEN. RAMPINO KHAWMA RANTAMPLAN 😁✌️🇸🇳

      • Jollof

        Ce mec se prends pour qui?

        Il doit etre un des europeens marrons qui facilitent les pretes-noms des etrangers venus prendre possessions de nos ressources. Par consequent, il a peur des pertes financieres liees de ses activites de sale besogne de facilitateur.

        • Diallo

          Vous n avez rien compris de ce que ce monsieur a écrit relisez de grâce arrêtez de critiquer les gens

          • Saliou Ndiaye

            Merci

        • Nététou

          C’est tout ce que les pastefiens savent faire  » insulter  » et critiquer sans arguments, toutes idées étant contraire a leur pensées de m*rde .
          Vous allez souffrir walla , juste 1 mois vous êtes deja très tendu , imaginez ce que ça sera dans 1 an ?
          Courasssseeeeee !

          • LE

            C’est plutot vous qui donner en mariage à une fille et 1 mois vous critiquez le mari pck la femme n’est tjrs pas enceinte? Donnez le au moins 6 mois et vous venez regardez le ventre de la Dame? merde enfin

        • Sn

          Donc , toi tu lis , tu comprends pas et tu te permets de commenter .

        • Sam

          Il faut essayer de réfléchir

      • Salam

        Soyez correct et mesuré. Lisez entre les lignes. Si le travail que demande Rampino n’a pas été fait, a ministre se doit de vérifier l’appartenance de ces navires. Plus de 150 navires pour 700 km de côtes c’est exagéré. Ne prenons pas tout le monde comme mauvais opposant et nous PASTEF les plus intelligents.

    • Vieux Laye Keita

      It is right

    • Charles Oumar Diouf

      En phase avec la réponse de Toure Bathiou. Revoir tous les accords de pêche. Mme LA ministre doit faire attention à certains de ses conseillers

    • Charles Oumar Diouf

      Tout à fait en phase avec la réponse de Bathiou. Mme la Ministre doit faire très attention à son entourage

    • ibrahima adama camara

      Les bonnes idées ne manquent pas. imaginez ce que ça sous entend en terme financier la constitution d’une flotte de pêche cent pour cent sénégalais et les usines de traitement y compris le courant. La meilleure façon c’est de coopérer pour une solution durable

    • ibrahima adama camara

      seule une coopération à tout azimut pourra nous aider à se développer.

    • Amadou Diop

      Vraiment c’est bien dit , parceque quand j’ai entendu de cents salutiers je me suis dit que le Sénégal est donc bien doté de bateaux . Ils peuvent le revoir et faire des enquêtes aussi avec ofnac. Aucun secteur ne doit être privilégié de cette enquêtes . Le secteur de la pêche est capitale voyons .

    • Amadou Diop

      E

    • Ousmane Diouf

      C ‘est tout à fait vrai ce que dit Rampino. Parce que moi je suis un acteur de la pêche, mais je constate que de saint Louis à Cap skiring partout sur les quais le poisson se fait sentir à gogo. Le yaboy qui était très rare et qui représente l’élément essentiel du secteur de la pêche a fait son apparition. seulement je ne comprends pas le fait que 151 bateaux soient autorisés a naviguer dans les côtes sénégalaises sans aucune clarification

    • Ousmane Diouf

      Pourtant c’est vrai ce que Rampino a dit.les 151 navires nous doivent des explications. en tant que acteur de la pêche je constate que le poisson a refait son apparition sur toutes les côtes sénégalaises

  • Ndoye Bouky

    Qui est ce vulgaire Rampino? Qui se permet d ingerer des affiares senegalaises , les senegalais etaient exploites depuis la colonisation, la jeunesse se leve pour dire non , un etranger qui voit ces interets fuirent traitent nos dirigeants de fileurs de mauvais conton
    Rampino , va voir ailleurs les ressources du senega seront pour les senegalais . Maquis Sale le complexe et le voyou Wade ne sont plus presidents

    • Bara

      Est-ce Que tu as pris le temps de lire l’article ?

      • Aboubekrine

        D’abord, c’est incourtoie de dire à un ministre que ses dires « ne sont pas vrais  » . Ensuite vos arguments me semblent pas pertinents .Le savez-vous, la publication des données sur les licences, les navires etc …sont des exigences des bailleurs de fonds et des signes de transparence. Même au cas où vous soyez visé par cette évolution, la raison est toujours de faire preuve d’élégance et de sportivité.

    • Ngor

      Toi tu es impoli. Tu traites Wade de voyou alors qu’il peut être ton grand père, tu traites Moïse Rampino d’étranger sans savoir qu’il est plus sénégalais que toi. Ignare.

      • 🇸🇳

        Mais @Ndoye Bouky a parfaitement raison wade est un délinquant qui a détruit ce pays avant de céder a ndaffa pour mou mokalko roumbakh. Ton rampino la mouno wakh bamou done Sénégalais parceque toi même khamo fou khonk nope bi soxéko nafekh que tu es

    • Ndiaye

      Ndoye faut lire le texte c une vérité absolue

  • Ex-macky

    Moïse je te connaissais plus sérieux et structuré. C’est ce dont ton speech manque le plus. Les ressources naturelles appartiennent au peuple, Mme la ministre qui vient d’être installée, fait un état des lieux pour que nul n’en ignore. Avec un peu de patience, pour s’assurer de la suite, t’aurait de faire une analyse objective et éviter ce texte trop aérien et subjectif.

    • Bara

      Aérien peut-être.
      Mais il y a une part de vérité dans ce qu’il dit. Apprenons si on veut aller loin à positiver et ne pas voir le mal dans tout.

  • Le Vrai.

    L’ignorance génère beaucoup de racistes. Ce site en est rempli. Des arguments, c’est par cela qu’il faudra répondre à Mr Rampino. Ma khamalène que santa deukhoule Féne. Bou démbeu done téye beaucoup parmi vous n’auraient pas droit à la parole. Mais bon, néwe kham kham barina tchi rewmi. Le drame, les ignorants font de la politique sans même en connaître le sens.
    Le Vrai.

  • Diop

    Très en phase avec vous
    L’industrialisation est la seule issue pour résorber le chômage

  • Domada

    Sonko fène rék lay def 😂😂😂

    • Line

      Yow sa parents yi sakh respecter woléne

      • Mbaye Babacar Ndiaye

        Waro ko wone sakh tontou

      • Mbaye Babacar Ndiaye

        Merci

  • Sylla

    Il a parfaitement raison .pourquoi vous insultez quiconque qui n’est pas en phase avec vous.je suis un sympathisant du pastef mais si quelqu’un donne son point de vue par rapport à un problème donné et qu’il nest pas sur la même longueur d’onde que nous.vous utilisez l’argument la plus simple (les insultes ) on defend des arguments par des idées solides et biens fondées.vous pouvez lui faire savoir que nous sommes dans un pays avec un regime libera qui dure depuis longtemps et que nous sommes ouverts sur le plan économique,les investisseurs peuvent venir investir au senegal en contrepartie ils doivent respecter les règles du jeux.ils n’y rien de plus simple que sa c’est la democratie.

  • Magne

    Tt à fait en phase avec vous
    Qu ils ne s empressons pas pour faire plaisir aux sénégalais mais qu ils y aillent doucement
    Nous connaissons leur Patriotisme,mais prenons le temps d étudier les dossiers un par un
    Assalamou Aleykoum

  • Mor ndiakhoum

    n’est pas ce type qu’on a souvent entendu dans des trucs louches avec des jeunes…

  • Mor ndiakhoum

    je viens de lire, Ndiaye, mais ce n’est pas l’analyse d’un economiste. Peut etre defend t’il des intérêts, mais pour un bon instantanée faisons pause avec audit. Et puis la preference nationale doit etre bien analysée car ceux qui semblent les plus honorables sont les plus vereux et prets a preter nom. Ca se voit dans presque tous les secteurs de rapport. De plus, l’Etat n’a pas a acheter des chalutiers, c’est a laisser aux investisseurs..

  • Aboubekrine

    La publication de la liste des navires autorisés à pêcher est un acte de transparence recommande par la bonne gouvernance du secteur. D’autres informations sur les navires, les licences etc sont fortement recommandées à publier. Les bailleurs de fonds en font un critère de transparence. Au publique d’exploiter ou d’aprecier ces informations dans le sens professionnel, éthique, de l’environnement etc …

  • badiane

    L’audit du secteur de la peche a ete ordonne par les autorites. Ne pas confondre vitesse et précipitation. Chaque chose en son temps. Merci.

  • Ndiaye

    Vraiment moi je ne comprends pas avec 700 km de comment on peut autoriser 152 navires sans compter les pirogues qui font la pêche artisanale je vois que la ministre ne maîtrise pas son secteur.

  • Cissé ngary

    Rampino, j’ai comme l’impression que celui qui te suggérait hier un peu de patience a eu raison. A la lumière du communiqué du conseil des ministres d’hier, le 1er pas était d’abord la publication de l’état des lieux, pour ensuite auditer l’existant. C’est ce qu’on peut appeler transparence dans la démarche.

  • Mbaye

    Si un européen ou leur lobbying te critique cela veut dire que vous êtes sur la bonne voie. Si l’UE espère continuer à pêcher sur nos côtes, il faudrait qu’ils soient prêts à payer beaucoup, personnellement j’opte pour 30 millions d’euros / an contre les 1,7 millions d’euros /an négociés par l’ancien régime. De plus, ils seront hors zone de nos braves pêcheurs. Et enfin, l’état mettra des moyens pour contrôler leurs activités (quantité de pêches, espèces, …)

  • Saer

    Ramping, change ta photo. Tu n’es plus comme ça. Tu as poussé une gueule de soulard, avec barbe et gros ventre.

  • Emeuh

    Un repris de justice de justice condamné pour escroquerie et extorsion de fonds avec son complice cheikh gadiaga

  • Ibou

    Il bien dît Monsieur

  • Baldé

    J’aurais souhaité que le gouvernement fasse l’inventaire exhaustif des bateaux qui appartiennent aux sénégalais.
    La vérité est que, plusieurs de ces bateaux sont des prêt noms sénégalais. Pour mieux garder notre souveraineté sur la pêche et aider nos pêcheurs artisanaux, il va falloir diminuer le nombre de bateaux qui pêchent dans nos côtes.

  • Seydouba

    Laisons les sénégalais s’exprimer s’exprimer sur la vie politique et sociale pas aux étrangers qui ne sont pas des nôtres

  • Aliou

    Pertinente approche !

  • Séga Gassama

    Moi on m’avait dit que Diomaye moye Sonko…
    Même si Sonko n’est pas président il nous avait promis….il n’a qu’à respecter sa parole.

    • Eric Diatta

      Laisser leurs un peu de temps nom de dieu ! Vous croyez Quoi ? Que vous verrez des résultats rapidement…? Je pense a Minima qu’il leurs faudrait un 2iem mandats pour enfin récolter les fruits ! Si vous prenez l’exemple de la pêche (et de l’ensemble de la filière) et pour donner du travail a bon nombres de jeunes, croyez-vous que l’on monte des usines en 2/3 ans ? Et je ne parle même pas de bénéfices ! Il faut a Minima un plan sur 10 ans (et des investisseurs courageux) le gouvernement devra sans doute faire des concessions (octoye de terrain) car les investisseurs ont tous des projets pleins les cartons ! A la fin il font un choix judicieux ! Ça reste du business !

Publiez un commentaire