Téléchargez l'appli SENEGO
PUBLICITÉ

“L’heure ne doit-elle pas être à la reconstitution de la famille socialiste Serigne Mbaye Thiam?”

On ne peut pas Camarade Serigne Mbaye Thiam se permettre d’étaler certaines questions de la vie du parti sur la place publique. Vous nous parlez d’intérim qui a trop duré depuis la disparition de l’illustre Secrétaire Général Ousmane Tanor Dieng. Est-ce une méconnaissance des textes régissant le Parti Socialiste ou une volonté de nuire ou une ambition démesurée frisant la cécité intellectuelle?

Camarade, il n’a jamais été question dans les textes d’intérim mais de poursuite du mandat du défunt Secrétaire Général jusqu’au prochain congrès.
Camarade, vous êtes le Secrétaire National aux élections du Parti Socialiste. Vous êtes chargés de superviser et de conduire les renouvellements. On ne peut pas vous reprocher d’avoir des ambitions.

Seulement, vous êtes candidat au poste de Secrétaire Général du Parti et en même temps chargé d’organiser ces renouvellements…attention au coup de Jarnac d’autant plus que l’on ne peut être juge et parti.

Pourquoi toute cette précipitation avant le chantier de la reconstitution de la famille socialiste ? Avez-vous peur des retours de Khalifa Sall, de Barthelemy Dias et de Bamba Fall, entre autres qui pourraient vous porter ombrage ?

L’une des leçons majeures reçues de Feu Ousmane Tanor Dieng, a été la pédagogie par l’exemple. On souvient des leçons de morale, de tenue et de retenue politique que vous donniez aux camarades qui auraient étalé les problèmes du parti sur la place
publique d’où votre fameuse formule de « brouhaha médiatique ».

Camarade, vous avez une tribune comme le Secrétariat Exécutif National pour poser le débat sur n’importe quelle question afférant à la vie du parti et vous avez choisi délibérément la place publique.

Nous sommes atterrés par ce hiatus entre votre discours d’hier et les actes que vous posez aujourd’hui. Et pourtant Feu Tanor nous disait qu’il faut faire ce que l’on dit et dire ce que l’on fait.

Camarade Serigne Mbaye Thiam, il faut de l’élégance dans toute chose, demandez s’il vous plait à vos affidés d’arrêter de faire cette analogie entre la trajectoire politique de Tanor et la vôtre. Ousmane avait une base politique à Nguéniène et dans le département de Mbour avant d’avoir un destin national.

A partir de là, rien ne vous prédispose à réclamer son héritage. Vous voulez être Secrétaire Général du Parti ? Allez à Keur Madiabel et dans le
département de Nioro et demandez aux Camarades comme Ali Mané et compagnie de porter votre candidature ! vous avez déjà leur réponse !

Avez-vous peur de perdre votre poste ministériel au prochain remaniement, eu égard aux résultats qui seraient mitigés de l’avis des acteurs concernés au niveau de l’éducation nationale et du ministère de l’eau et de l’assainissement ?

Ou faites-vous une pression sur Son Excellence le Président Macky Sall et Mme le Secrétaire Général, comme pour leur dire que vous allez casser le Parti Socialiste si toutefois vous n’êtes pas reconduit au prochain gouvernement ?

Camarade Serigne Mbaye, il faut arrêter cette démarche fractionniste pour l’intérêt du Parti Socialiste. Nous avons besoin d’un parti fort derrière son Secrétaire Général, d’un parti qui tire dans la même direction.

Depuis le décès du Secrétaire Général, il a été remarqué que vous avez toujours cavalé seul. Lors des hommages à Feu Ousmane Tanor Dieng à Nguéniéne, vous êtes venus en retard pour repartir avant la fin de la cérémonie. Quand il y a des cérémonies religieuses, vous n’êtes jamais dans la délégation du Parti Socialiste avec le Secrétaire Général.

Est-ce cet exemple tendancieux que vous voulez offrir aux militants ?

Est-ce que vous vous êtes posé la question de savoir pourquoi le Camarade Alioune Ndoye est-il de plus en plus aimé dans le parti ?

C’est simple, c’est parce ce qu’il anime son département et il œuvre pour la massification du parti. Certes, il faut poursuivre les renouvellements. Chacun est libre d’avoir des ambitions mais tout est dans le respect des règles de l’art.

In fine, je reconnais que tout n’est pas négatif dans votre démarche parce que vous avez le mérite de susciter un débat, vous avez peut-être oublié que c’est le Secrétariat Exécutif National, la tribune appropriée.

Elhadji Cheikhou Oumar Kassé
Chef de Cabinet du Président du
Haut Conseil des Collectivités Territoriales

85 Whatsapp
Annonces
guest
2 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus noté
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
PUBLICITÉ
ACTUALITÉS RÉCENTES
    20:44 - 30/11/2020

    Quand Mandiaye Seck chante l’homosexuel Pape Mbaye, déclaré mort (vidéo)

    Whatsapp
    20:37 - 30/11/2020

    Harry Redknapp sur le décès de Pape Bouba Diop : “Le perdre à un si jeune âge est si triste…”

    Whatsapp
    20:06 - 30/11/2020

    Propos “haineux” contre Abdoulaye Daouda Diallo : Elhadji Sarr s’en prend à Modou Bara Dolly

    Whatsapp
    19:53 - 30/11/2020

    (Vidéo) Premier League: Un joueur de Fulham marque et dédie son but à Papa Bouba Diop, Regardez !

    Whatsapp
0
Votre avis comptex
()
x
Whatsapp