Annonces
Annonces
» » » » Lettre  ouverte à Macky Sall: salaire et...

Lettre  ouverte à Macky Sall: salaire et versement de primes et d’indemnités au personnel de  l’Armée et de la Gendarmerie

  • Mangoné KA Mangoné KA

 

Dakar, le 08 Mai 2015

Monsieur le Président de la République

 

Officier de l’Armée à la retraite, ayant totalisé plus de 35 ans de service, âgé de 65 ans depuis le 07 Janvier 2015, par conséquent, je ne suis plus assujetti aux obligations militaires de par la loi 2008-28 du 28 Juillet 2008.

Pour toutes ces raisons, par devoir moral, je tiens à donner des éclairages suite à la lecture dans le quotidien «L’AS » du 05/05/2015, de l’article relatif aux décrets cités en référence et portant relèvement de salaires, de primes et d’indemnités des personnels de l’Armée et de la Gendarmerie.

Tout d’abord, je tiens à donner raison aux médecins militaires, aux sous officiers et hommes de troupe qui crient à l’injustice. Si l’objet visé par ces mesures était de relever le moral des militaires et gendarmes, en améliorant leurs conditions de vie, elles ont plutôt fait naître un sentiment d’injustice et de frustration chez les médecins militaires et personnels non officiers pour les raisons suivantes :

  • Au plan des CV, le premier diplôme des médecins militaires qui est le Doctorat Bac + 7 ans est égal ou au dessus des autres diplômes existant dans les corps et spécialités de l’Armée et de la Gendarmerie. A l’issue de ce premier cursus, les médecins militaires sont nommés au grade de lieutenant.

Les autres officiers de l’armée et de la gendarmerie sont nommés lieutenant, 5 ans après leur entrée en service à l’Ecole d’officier

  • Pour se spécialiser, les médecins militaires font 4 ou 5 ans, ce qui les amène à Bac + 11 ou 12 ans. Ce diplôme de spécialisation est l’équivalent du certificat d’Etudes Supérieures (CES) ou du 2ème degré de la spécialisation militaire.
  • A l’issue de la 2ème phase de leur cursus, l’élite passe un concours sélectif pour l’obtention du diplôme d’agrégation du CAMES, relevant du Centre Hospitalier Universitaire (CHU) ou du Val de Grâce, ce qui les amène à Bac + 15 ans.
  • Dans le cadre de la montée en puissance du service de Santé des Armées, il a été créé un corps technique et administratif du service de Santé des Armées. Les officiers qui le composent sont formés à l’Ecole du Val-de-Grâce de Paris. A l’issue de leur formation, ils sont titulaires d’un Master 2 de Santé Publique (Bac + 5) de l’Université de Paris VII. Ce corps de technique vient d’enregistrer en son sein un Ingénieur Biomédical.

En dehors de l’Armée, ces officiers sont aptes à diriger des hôpitaux de tous les niveaux.

Comment peut-on faire fi de tout ce mérite. Les chefs militaires qui ont été à l’origine de ce travail ont exclu toute une corporation, maillon indispensable de toute la chaine logistique en temps de paix, comme en temps de guerre. Sur les théâtres d’opérations, ils animent les hôpitaux de campagne et les antennes chirurgicales. Ils participent à la mise en conditions des troupes et relève considérablement leur moral.

  • Les hommes de troupe et les sous-officiers qui sont la cheville ouvrière de l’Armée et de la Gendarmerie ont besoin de reconnaissance pour les raisons suivantes :
  • Projetés sur les théâtres d’opération, ils sont les premiers à être en contact avec les troupes ennemies. Quelle mission périlleuse !
  • Les pertes en vie humaine et blessés sont plus nombreux de leur côté.

Pour compenser l’insuffisance de  l’indemnité qui leur est accordée, Monsieur le Président de la république, je propose qu’il leur soit versé une prime de risque. Ce qui pourrait gonfler à bloc leur moral. Sans cette  catégorie de militaires, l’Armée et la gendarmerie, n’existeraient pas et le Sénégal vivrait alors dans l’insécurité totale.

Les corps paramilitaires : Douane, Police, sapeurs Pompiers, gardiens de prison et agent des parcs nationaux qui peuvent se muer en force combattante en cas de crise majeure doivent aussi bénéficier de cette prime de risque. Ils ont tout simplement été exclus dans l’attribution de ces primes et indemnités.

Monsieur le Président de la République, le taux unique de 50% de la solde de base attribué au titre de l’indemnité pour charges militaires est dérisoire. Pour certains qui  ont atteint le plafond, il n’y aura pas d’incidence sur leur net à percevoir.

Le Président Wade, dans son magistère a procédé au relèvement substantiel de l’indemnité de logement des militaires et gendarmes. Les taux accordés ont été faits avec justice et équité. Aucune frustration n’a été notée. Il serait souhaitable de s’inspirer de ce travail fait avec rigueur et professionnalisme.

L’absence de profil de carrière dans l’Armée est la cause de ces errements notés dans l’attribution des indemnités et primes, objet des décrets de référence.

A l’instar des grandes Armées du Monde, l’Armée et la Gendarmerie  doivent être dotées d’un profil de carrière qui permet de tendre résolument vers une armée et  une gendarmerie de métier. Ceci passe par la suppression de certains diplômes inutiles, qui n’existent plus en France et dans beaucoup d’armées. Il s’agit :

  • du certificat Interarmes (CIA) ;
  • du Diplôme d’Aptitude au Grade d’Officier (DAGO)
  • du Diplôme d’Aptitude au Grade d’Officier Supérieur (DAGOS)

Il est à noter que certains militaires et gendarmes restent plus de 7 ans sans avancer au grade supérieur. Seuls seront maintenus, les diplômes de qualification professionnelle :

  • Certificat d’Aptitude technique N° 1 pour le grade de caporal
  • Certificat d’Aptitude technique N° 02 pour le Grade Caporal/Chef et de Sergent
  • Brevet Supérieur de 1° degré pour le grade de sergent/Chef et d’Adjudant
  • Brevet Supérieur du 2° Degré pour le grade d’Adjudant et d’Adjudant Chef.

Avec la suppression du diplôme d’aptitude au grade d’officier, l’élite au niveau des Adjudants chefs pourrait accéder au grade d’officier (Sous-lieutenant).

Les nominations au premier grade d’officier (sous-lieutenant pourraient être faites sur la base de 50% sortis des écoles, 50% sortis des rangs. Ce dosage permet de relever le niveau de l’encadrement avec l’apport en expérience et en métier de ces Adjudants-Chefs sortis des rangs.

Avec la suppression du diplôme d’aptitude au grade d’officier supérieur, les diplômes du cours des capitaines et de l’Ecole d’Etat Major, suffisent largement pour l’avancement au grade de commandant pour les capitaines.

Les diplômes d’aptitude au grade d’officier et d’Officiers supérieurs n’existent plus en France et dans les autres grandes armées du Monde.

Ce profil de carrière permettra de définir entre autres :

  • les temps de passage dans les grades
  • les temps de commandement dans les différents postes (3 ans au maximum)
  • les fonctions éligibles au grade de général, qui sont les suivantes :
  • Armée 
  • Chef d’Etat-major des Armées (CEMGA)
  • Sous-chef d’état-major des Armées (SCEMGA)
  • Les Chefs d’Etat-major Terre-Air-Marine.
  • L’Inspecteur Général des Forces Armées
  • Chef D’état-major particulier
  • Chef de la Chaine opération
  • Chef de la Chaine Logistique
  • Chef de la Chaine Renseignements
  • Chef de la Chaine Administration
  • Chef de la Chaine ressources Humaines
  • Les commandants de zones
  • Les Directeurs de Services niveau EMGA-MFA
  • Les Médecins militaires, professeurs agrégés, Chef de service ou département ou désigné en un poste de commandement.
  • Gendarmerie 
  • Haut-Commandant de la gendarmerie
  • Haut-Commandant en second de la gendarmerie
  • L’Inspecteur de la Gendarmerie
  • Commandant de la gendarmerie territoriale
  • Commandant de la gendarmerie mobile
  • Commandant des Ecoles de gendarmerie
  • Commandant des Ecoles de la gendarmerie
  • Chef de chaine Opération
  • Chef de chaine logistique
  • Chef de Chaine Renseignements

La montée en puissance de l’Armée et de la gendarmerie a abouti à la création de ces différentes fonctions éligibles au grade de général. Ce qui doit exister, je suis prêt à une confrontation sur la base d’arguments techniques avec des experts militaires pour donner la preuve de ce que j’avance.

Ce profil de carrière doit s’appuyer sur des critères objectifs pour les nominations au grade supérieur et aux postes de commandement. Il s’agit :

  • de l’ancienneté dans le service ;
  • de l’ancienneté dans le grade
  • du degré de qualification

Ainsi, il est donné à chaque personnel le cheminement de sa carrière, ce qui évite des concurrences malsaines.

En général, le profil de carrière permet aussi d’éviter des nominations faites sur la base d’appartenance à une confrérie, à une ethnie ou à une loge maçonnique. Il écarte toute considération subjective. La mise en place d’un profil est dans l’ordre du possible, l’Armée et la Gendarmerie regorgent de ressources humaines de qualité.

Monsieur le Président de la République, les retraités de l’Armée, de la gendarmerie et de la Police vivent dans une précarité totale, du fait de la modicité de la pension qui représente le 1/3 de la solde en activité. Ainsi, à l’instar des enseignants qui bénéficient dans leur pension, de l’indemnité d’enseignement, nous vous demandons de bien vouloir verser dans la pension des intéressés :

  • l’indemnité de charges militaires pour les militaires et gendarmes
  • l’indemnité de charge de Police pour les personnels de la Police.

Ceci permettrait de rétablir la justice et l’équité.

Dans  l’espoir d’une suite favorable à cette requête, veuillez agréer, Monsieur le Président de la République, l’expression de ma très haute considération.

Elhadji  Kantara COULIBALY                                

Commandant de l’Armée à la retraite

Tél. : 77 710 58 97

Annonces
Annonces

24 commentaires

  • bothug
    14/05/2015 18:13

    J'ai rien compri

  • Tidiane Mbacke
    14/05/2015 19:12

    Merci mon commandant on est fier de votre lettre qui traduit la transparence et l équité a tous les niveaux

  • Badolo cie Néwdolé
    14/05/2015 21:24

    Le commandant a bien expliqué , mais le Pr .a un problème de l'équité !

  • lUI
    15/05/2015 07:43

    Sans commentaire. Tout est bien dit. Il ne reste qu'au PR d'appliquer

  • DIAMBAR
    15/05/2015 09:01

    C'est juste ce qu'il faut pour rétablir le moral des sous officiers et militaires du rang. La balle est dans votre Monsieur le Président de la République. Merci

  • citoyen
    15/05/2015 09:21

    votre discours est juste par endroits.surtt pour le profil de carrière. …

  • bou dee joteee
    15/05/2015 15:10

    je ne voudrais faire un long commentaire au risque de perturber la sensibilité de certains chefs que j'ai toujours respectés mais je me suis posé la question de savoir comment un chef peut il proposer cette injustice au PR et se lever le matin, regarder droit dans les yeux ses subordonnés et leur donner des ordres. a leur place je raserais les murs de honte. quand même un grand chef s'est exprimé pour rectifier le tir.

  • wax deug
    03/06/2015 22:23

    Pourtant le président a un grand chef avec lui, le colonel Niang son aide de camp doit lui expliquer que rien ne marche dans l'armée et il le si as très bien

  • BEYDI BEYDI
    18/07/2015 01:55

    Merci mn commandan ns les sous off e homme du rang souffre e c ns ki feson tt l boulot e au finish on a rien

  • mayu
    18/07/2015 08:59

    monsieur le president chef supreme des armees la balle est dans votre camp vraiment beaucoup dinjustice dans cette armee

  • Ibrahima Dieng
    15/05/2016 20:58

    Bien dit mon Commandant. Des policiers titulaires de BT2 de leur spécialité et formés dans l’armée ne sont pas reclassés au grade de s/officiers ou reconnus comme tels vont à la retraite comme brigadier des Agents de police. Quoi de plus injuste?

  • Fils de Diambar
    16/05/2016 11:35

    Mr.le commandant a bien parlé. Mais pourquoi attendre la retraite pour soulever ses problèmes qui gengraine notre armée nationale. Il y’a toujours eu de l’injustice dans cette armée sénégalaise et cela depuis du temps de Diouf et je pense qu’il est temps que cette équité soit appliquée

  • Beug
    17/05/2016 10:34

    Grand Administratif le Cdt Kantara votre analyse est très pertinente et doit être prise en compte par le PR chef suprême des Armèes pour une rupture tant prônée.Merci

  • pourtousse
    17/05/2016 20:39

    Le commandant à parfaitement raison il a tout dit l’injustice est dans notre très chère armée nationale depuis longtemps. Plus particulièrement avec le chef d’état major actuel il Val rien du tous

  • Sous officier
    17/05/2016 21:07

    Mr le président, nous hommes de tenue sont apolitiques, les manifestations nous sont interdites, et pourtant Mr le president, nous sommes des etres humains, nous avons nos familles qui sont derriere nous et qui attendent de nous, la majeur partie des hommes de tenue sont des soutiens de famille, comment un militaire peut accomplir une mission avec brio si ce dernier qui se trouve au front et qui vient d’etre mis au courant que son fils, fille, femme etc..alors qu’il n’a aucune reserve pour soigner ce dernier, croyez ce militaire pourrait faire correctement cette mission, désolé Mr le president, nous avions cru en vous, pensant que si vous serez élu, vous allez nous venir en aide, hélas, on souffre intérieurement mais dangereusement, nous n’avons pas de vie de famille mais aussi nous n’avons rien en retour, nos camarades bléssés souffrent énormément, et pourtant chaque valide peut se trouver dans cette invalidité, Mr le president aidez nous, nous sommes fatigués nous les hommes de tenue particulierement les militaires surtt les sous officiers et les militaires du rang, vous venez de faire choix sur la nomination du nouveau CEMAT, voila un chef qui respecte ses subordonnés, qui connait la valeur d’1 soldat, un chef qui veut tjrs du bien a ses subordonnés et nous prions pour que cette tache lui soit vraiment facile, convoquez le, il est le seul qui peut sortir l’armée de cet pénombre, les chefs militaires ne sont plus credibles envers leurs subordonnés, ya un climat de confiance qui prévaut actuellemnt dans cette armée, ya plus de morale, Mr le president et Madame la premiere Dame, Marieme FAYE SALL, aidez nous durant votre regne, on a vraiment besoin de votre aide, C’est tres URGENT, suite d’une réaction rapide et positive, recevez nos salutations les plus respectueuses, merci

  • Mdl/c
    19/05/2016 21:25

    Vraiment son excellence ce militaire a tout dit ça va pas chez les sous-officier et militaires du rang. On es vraiment très déçu de nos chef qui veulent que le propre intérêt.

  • vérité
    19/05/2016 23:08

    Mr le président il est temps de revoir le comportement des officiers en générale.

  • VIVACITÉ
    20/05/2016 05:57

    En tant qu’ancien soldat, je suis vraiment touché par cette lettre du CDT Kantara Coulibaly et les différents commentaires.
    Nous sommes de tout cœur avec vous chers braves hommes de tenues.
    Nous prions pour que votre situation soit revue et traitée au plus mieux que possible.
    Nous vous soutenons chers Djambars.

  • Apr
    20/05/2016 08:14

    AH oui mon cmd c’est bien dit et tout est vrais .ofnac doit faire son travail en vers ces officiers supérieurs qui entourent notre président soi-disant conseillé militaire nous sommes pas content même les motard qui vous escortes vivent des conditions très difficile

  • papa massar
    21/05/2016 14:11

    permettez moi de profiter de cette contribution pour fustiger une decision qui est en train de briser beaucoup de menages et d’hypothequer l’avenir des fils des hommes de tenue. Le CEMGA familierement appelé NOGASSE s’est reveillé un beau jour pour decider de maniere unilaterale d’operer des ponctions sur le salaire des militaires et gendarmes à hauteur de 45 voire 60 000 francs . Imaginez qu’un beau jour le ministre de l’education decide de couper trois mille francs à une categorie d’enseignants.le pays serait sens dessus dessous c’aurait été les etudiants le ministre ne le ferait pas.Il peut se permettre cette bavure parce qu’il pense qu’il a des brebis avec lesquelle il peut tout se permettre.Il se sussurre meme qu’il a ete promu General d’Armee parce qu’il a retocèdé a Macky SALL la somme de 7 milliards representant le budget des forces armées. il peuvent voler l’argent des missions mais de grace qu’ils nous laissent nos maigres salaires.l’armée est la seule institution qui se prend en charge sur le plan salarial.combien nous verse l’ONU? Sur quel base juridique a t-il- opéré ces coupures? A quoi servent les COLONELS Moussa FALL et Meissa SELLE aupres de Macky? Que vont faire les militaires partis en mission laissant des cheques et procurations à leurs familles? J’ai rencontre des pere de familles qui ont percu moins de cent mille francs. JE LANCE UN APPEL A TOUS LES MILITARES. ne vous laissez pas faire. Faites vous entendre et reagissez. Au lieu de vous motiver face a la menace terroriste, il se sucre sur votre dos. LOU EUP TOUROU

  • diaw
    25/05/2016 11:17

    merci mon cdt je veux savoir pourquoi les augmentations de limites d’ages des militaire reste toujours dans les tiroirs il faut penser au hommes de troupes c’est eux l’Armée ils sont fatigues le professionnalise et l’ambition commence a l’age de 40 ans il y a plus de professionnel les jeunes doives être accompagne regardez la police ;la gendarmerie ils ont prie tout les pros de l’armee

  • AS
    12/03/2017 15:15

    Merci mon CDT Mr le président la balle est dans votre ….

  • Doundou Guiss
    12/03/2017 18:18

    Fils de Diambar,comment on peut être sous les couleurs et soulever ce probléme alors qu’on n’est pas à la hauteur.

  • Mao zedong
    04/09/2017 16:05

    Merci mon commandant vous avez raison. L’armée souffre

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Annonces

L'ACTU EN TEMPS RÉEL

  • Vidéo – Esclavage en Libye – Alpha Condé (UA) :...
    15 minutes
  • Vidéo – Bercy 2017: Cette surprise inattendue qui pouvait...
    18 minutes
  • Incendies, incendies et incendies! Une responsabilité nationale,...
    19 minutes
  • Abdoulaye Thimbo pour «une requalification du Parc Lambaye…»
    20 minutes
  • Tambacounda : Un mécanicien viole un bébé de trois (3) ans
    35 minutes
  • Mauritanie: 17 migrants rapatriés au Sénégal
    44 minutes
  • Serigne Pape Malick Sy: « Nous ne soutenons pas un leader politique...
    53 minutes
  • Revue de Presse (Wolof) du Lundi 20 Novembre 2017 par Ahmed Aidara
    1 heure
  • Revue de presse (Wolof) Sud fm du lundi 20 novembre 2017 par Ndèye...
    1 heure
  • Revue de presse (Wolof) Rfm du Lundi 20 novembre 2017 par...
    1 heure
  • Gamou de Tivaouane prévu ce 30 novembre
    1 heure
  • Revue de presse (Wolof) Walf fm du lundi 20 novembre 2017 par Seydina...
    1 heure
  • Audio – Trafic de migrant en Libye: Chronique de Aliou Cissé...
    2 heures
  • Revue de presse (Français) Zik fm du lundi 20 novembre 2017 par...
    2 heures
  • Revue de presse (Français) Rfm du Lundi 20 novembre 2017 par...
    2 heures
  • Vidéo-La réponse insolente du journaliste français quand Herve...
    10 heures
  • Vidéo – L1 – L’OM arrache le nul à Bordeaux
    11 heures
  • Vidéo-Coup de gueule de Youssou Ndour: « Le gouvernement Libyen...
    11 heures
  • Kenya : nouvelles violences à Nairobi, au moins quatre morts
    11 heures
  • Vidéo: Serie A : L’inter Milan s’impose face à...
    12 heures