BRVM-10 160,06 -0,76 BRVM-C 169,69 -0,32 Dernière mise à jour : Vendredi, 14 décembre, 2018 - 22:45

BOA SN

5,88

SONATEL

-0,26

TOTAL SN

0,00
PROGRAMMES TV
L'horoscope du jour Horoscope du jour En ce moment à Dakar 21° clear-night
Annonces

L’Etat va octroyer un fonds d’aide à la presse

ibrahima lissa faye, Presse en ligne
L’Etat va octroyer un fonds d’aide à la presse

L’Etat va octroyer  un fonds d’aide  à la presse si on se fie au représentant du ministre de  la  Communication, des Tics, des Télécommunications et de l’Economie Numérique, M. Yoro Moussa Diallo.   Une annonce  faite lors de la célébration des dix (10 ans)  de PresseAfrique, un site d’information en ligne. Occasion saisie par le directeur de cette structure par ailleurs  président de l’Association des professionnels de la presse en ligne(Appel), de  se prononcer  sur l’adoption du projet de loi sur les réseaux sociaux et la  presse en ligne jugée parfois dérisoires.

Dix ans ça se fête et le cadeau se veut spécial. A quoi espérer mieux avec cette promesse du gouvernement qui tient à prêter une main forte  à la presse sénégalaise.  Selon le représentant du Ministre Bibi Balde, un fonds d’aide sera mis en place très prochainement. Le montant reste inconnu  mais il promet de faire évoluer qualitativement l’entreprise de presse.

L’année dernière, poursuit M. Diallo, l’Etat  du Sénégal a  partagé une enveloppe de  700 millions f Cfa aux patrons de  presse en guise d’aide. Mais cet argent ne couvre pas les principaux  besoins de la presse sénégalaise.

« Le ministre de la communication va soutenir la presse en ligne. Avec  l’application du  Code de la presse, nous avons un fonds d’appui qui va remplacer l’aide à la presse, qui va permettre aux organes de presse de bénéficier d’un prêt, d’avoir un soutien institutionnel de l’Etat au delà de l’aide. C’est une avancée remarquable avec ce fonds, beaucoup d’entreprises de presse vont pouvoir exister durablement. Le fonds est plus structurel, l’Etat saura où l’argent  rentre. Car, il y a des organes de presse qui ne parviennent pas à sortir de cette situation,  » a fait entendre le représentant du ministre, non sans souligner  que le Sénégal va vers un enjeu de taille.

Un enjeu que le président de l’Association des professionnels de la presse en ligne(Appel), Ibrahima Lissa Faye, connait déjà. Lui qui a rappelé que la presse en ligne a un rôle central à jouer.

« La presse en ligne est le média le plus suivi, plus de trois millions  de sénégalais visitent la presse en ligne. Il faut que les reporters fassent attention au mauvais traitement de l’information en perspective de l’élection présidentielle. Avec la prolifération des sites en ligne, il faut que le cahier de charge  soit respecté. Nous attendons ce fonds, nous espérons  qu’il soit respecté afin de consolider les entreprises de presse et d’améliorer surtout leur environnement« .

Les dérives  sur le net en questions, l’article 27 en faveur  des opérateurs et du pouvoir.

« L’article 27 va  causer beaucoup de problèmes. Il  donne le pouvoir aux opérateurs et l’Etat de filtrer, ralentir ou même de bloquer la connexion Internet pour leurs intérêts », a fait comprendre Ibrahima Lissa Faye.

Les différents acteurs sont mis devant leurs responsabilités et sont conscients des enjeux de stabilité et de paix au Sénégal, tel est le résultat attendu de ce panel.  L’objectif  consiste à poser le débat sur les véritables enjeux et perspectives pour une société beaucoup plus ouverte et apaisée afin que les élections se fassent sans tension, ni heurts…

Annonces
Annonces

13 commentaires

  1. Pape Diene dit :

    Corruption oblige on a gouvernement très nul brrrrrrr..

    1. aliyou dit :

      Encore un projet realise par le president

      felicitation

      1. jako dit :

        Macky est un homme travailleurs et qui se donne a 100% pour son pays

    2. Alain dit :

      Que va dire l’opposition ? Critiquer le fait que le Senegal se developpe economiquement ??

    3. thiais dit :

      Magnifique ! Depuis le temps que j’attendais ca !

      MACKY SALL GARANT DE LA DEMOCRATIE SENEGALAISE

      1. zouloudunord dit :

        gathié ngalama !

      2. cartage dit :

        Niounn Senegalais yi, wakh deug niou ngi sant Yalla ci bouniou amé Macky

    4. juju dit :

      MACHALLAHHHHHHHHHHHHHH plus le temps IL passe plus je me rend compte sde srealisations de macky pour notre beau pays

      M A C K Y S A L L 2 0 1 9

  2. Anonym dit :

    Les projets engager par le president commence deja a porter ses fruits, il faut donner a macky un deuxième mandat pour enfin voir tout ces projets se réaliser

    1. thierrynogolo dit :

      BRAVO ET MERCI PRESIDENT

      Thierry NGOLO

      1. dgxsfh dit :

        wakh deug, amneniou chance bou reuy ci lou niou am Macky comme kilifeu rewmi

    2. vilaine dit :

      nioun kom kom rek mo niou njorr. mo takh niou tann Macky

  3. Sénégal dit :

    enveloppe de 700 millions f Cfa aux patrons de presse en guise d’aide 👏👏👏. C’est vrai que ce n’est pas facile surtout pour les jeunes journalistes qui sont exploités

Écrire un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *