Les routiers sénégalais et maliens en grève, à partir du 18 novembre

La grève illimitée des transporteurs sénégalais et maliens, à partir du 18 novembre prochain risque de faire mal. Ces routiers dénoncent ainsi le non-respect des accords signés entre eux et les autorités sénégalaises et maliennes.

Des accords tournant autour de la création d’un parking pour les porteurs la réfection de la route Fatick/Kaolack, la fiabilité des pèse-essieu.

Si cette plateforme n’est pas satisfaite, alertent les syndicalistes, il y aura une grève illimitée.
Ces routiers se sentent laissés en rade par les autorités publiques.

COMMENTAIRES
    Publiez un commentaire