Les professeurs grévistes de la faim sommés de déguerpir les lieux

Les professeurs grévistes de la faim sommés de déguerpir les lieux

Ils en sont à leur sixième jour de diète. Ces étudiants-professeurs au nombre de 50 attendent en vain leur ventilation dans les différents lycées et collèges du pays. S’ajoutent à leur calvaire ses rumeurs de déguerpissement prêtées aux autorités universitaires.

Regroupés dans les locaux de la Fastef, ces grévistes de la faim ne comptent pas bouger d’un iota malgré ces sommations.

Aujourd’hui, ils disent préférer la mort que de céder aux pressions de toutes sortes. Même si quelques cas graves ont été évacués à l’hôpital.

En dernière analyse, les professeurs au nombre de 447 ont interpellé l’Etat pour qu’ils prennent ses responsabilités.

COMMENTAIRES
    Publiez un commentaire