Téléchargez l'appli SENEGO
PUBLICITÉ

Les plateformes Aar li nu bokk, Noo lank et Doy Na soldent leur compte à l’État du Sénégal

Les plateformes Aar li nu bokk, Noo lank et Doy Na ont dressé un bilan satisfaisant de leur manifestation du vendredi dernier, qui regroupait plus de 20 mouvements, à la Place de l’Obélisque. Face à la presse, ce mardi, à leur siège à Dakar, Guy Marius Sagna, le porte-parole du jour, et ses camarades crient déjà victoire. ” Avant la marche, notre mobilisation et lutte dans l’unité a donné les résultats satisfaisants”, a déclaré Guy Marius Sagna qui promet que le combat continue.

Gain de Causes

Aar li nu bokk, Noo lank et Doy Na estiment avoir une victoire même avant la tenue de la manifestation. Quand nos autorités ont compris que tous les mouvements, victimes de l’injustice ont rallié, elles ont dépêché des hommes pour qu’ils partent négocier avec les victimes. C’est ce que semblent comprendre Guy Marius Sagna et ses amis. “Des contrats donnés à tous les 189 ex contractuels de la Senelec dont 15 CDI, accélération de la prise en charge par l’Etat du dossier de Gadaye, la prise en charge plus sérieuse du dossier de Guéréo par l’Etat, entre autres”, a fait savoir l’activiste Guy Marius Sagna.

Vaincre ensemble

“Seule la lutte libère et surtout quand elle se mène dans l’unité, elle est beaucoup plus efficace”, a-t-il ajouté.

Djilakh vs Babacar Ngom

Les plateformes  Aar li nu bokk, Noo lank et Doy na se sont aussi prononcées sur l’affaire opposant Ndingler, Djilakh et Sedima. L’Etat du Sénégal est le seul et unique responsable de cette situation, selon les amis de Guy qui décrient “un Etat irresponsable”.

Priorité à Djilakh et Ndengler

“La terre doit aller en priorité à ceux qui y habitent et l’exploitent. Nous sommes pour l’agro-business mais pas au détriment des exploitations agricoles familiales. C’est pourquoi nous exigeons que l’Etat restitue définitivement et sans condition, les terres aux paysans de Ndingler et Djilakh. Que Sedima se retourne contre l’Etat irresponsable qui gère le foncier de manière informelle”, a-t-il souligné.

Des voyous

L’activiste, comme à son habitude tacle l’Etat du Sénégal qu’il dit jouer au pompier après ses actes de pyromane foncier.

Exigences de Aar li nu bokk, Noo lank et Doy na

Les plateformes Aar li nu bokk, Noo lank et Doy na exigent la restitution des terres aux paysans partout où elles ont été accaparées, la suspension des attributions de terres, un audit foncier national, la délimitation des zones du domaine national (zones urbaines, zones classées, zones terroirs, zones pionnières), et enfin un code foncier”.

0 Whatsapp
Annonces
guest
8 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus noté
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
PUBLICITÉ
ACTUALITÉS RÉCENTES
    9:30 - 22/01/2021

    Revue de Presse (Wolof) Sud fm Vendredi 22 Janvier 2021 Par Habsa Elimane Wane

    Whatsapp
    9:16 - 22/01/2021

    Touba- Hizbu tarkhiya : Serigne Atou Diagne n’est plus…

    Whatsapp
    9:16 - 22/01/2021

    Léna Sène à Diary Sow : “N’oublie pas que tu es une lionne”

    Whatsapp
    9:02 - 22/01/2021

    Me El Hadji Diouf démolit Me Doudou Ndoye : “Il est devenu vieux…”(vidéo)

    Whatsapp
6
0
Votre avis comptex
()
x
Whatsapp