Les inspecteurs de l’Education exigent le respect du protocole signé par l’Etat en 2014

Le Syndicat national des inspecteurs et inspectrices du Sénégal, face à la presse lundi exige le respect des protocoles signés par l’Etat en 2014. Aussi juge-t-ils l’Etat responsable des perturbations dans le système éducatif.

Les camarades du  secrétaire général, Samba Diakhaté, disent également ne pas être satisfaits par le président Sall, lors de la rencontre avec les acteurs de l’Education samedi dernier.

Au total, ils ont dénoncé la gestion chaotique de la prise en charge des fonctionnaires et du concours des enseignants, le faible taux de réussite au  Cefe et au  Befm.

1 COMMENTAIRE
  • La rédaction

    le sénégal

Publiez un commentaire