PUBLICITÉ
PUBLICITÉ
me moussa bocar thiammaire ourossogui 2 - Les documents officiels qui accusent Me Moussa Bocar Thiam

Les documents officiels qui accusent Me Moussa Bocar Thiam

On n’est pas prêt de voir le bout du tunnel dans le cadre de l’affaire du lot 15 sis aux Almadies. En effet, alors que le principal accusé Mamadou Mamour Diallo a dégagé en touche les accusations de l’avocat, Me Moussa Bocar Thiam, qui a décidé de le poursuivre en justice, des documents en notre possession viennent blanchir l’ancien Directeur des Domaines. Et il faut dire que l’avocat et ancien responsable du Ps, malgré ses sorties médiatiques fracassantes, n’a pas tout dit sur cette affaire.

Me Moussa Bocar Thiam va devoir revoir son plan d’attaque dans le cadre de sa plainte dans l’affaire du lot 15 sis aux Almadies. Une chose est sûre : au regard des documents détenus par «les Échos», notamment une notification d’attribution de parcelles Lot de 1300 m2-Tf n°7661/NGA en date du 16 décembre 2014, ainsi qu’une note du chef du Bureau des Domaines de Ngor-Almadies au Directeur des Domaines sur cette affaire, le dossier semble prendre une autre tournure. D’autant que les deux documents plaident en faveur de l’ex-Directeur des Domaines, Mamadou Mamour Diallo, accusé par Me Moussa Bocar Thiam, d’être à l’origine de la démolition de sa maison. A propos de la notification d’attribution de parcelles Lot de 1300 m2-Tf n°7661/NGA, signé de Mouhamadou Sy, ancien Directeur régional des Domaines, à l’attention de Monsieur Ibrahima Boubacar Keïta, l’autorité notifie à l’actuel Président du Mali, sa décision de lui octroyer le Lot de 1300 m2-Tf n°7661/NGA sis aux Almadies. «La commission de Contrôle des Opérations domaniales, au cours de sa séance de consultation à domicile des 22 et 23 mai 2012, a donné un avis favorable à l’attribution par voie de bail à votre profit d’une parcelle de terrain sise aux Almadies, d’une superficie de 1.300 m2 environ à distraire du plan de morcellement du TF 7661/NGA et destinée à accueillir une maison à usage d’habitation», peut-on lire dans le document.

Meïssa Ndiaye, Centre des services fiscaux de Ngor-Almadies et de Grand Dakar : «Me Moussa Bocar Thiam n’a jamais apporté la preuve que le terrain lui avait été cédé par Monsieur Mbaye Ndiaye Cosapad»

L’autre document qui ne plaide pas en faveur de l’ancien porte-parole adjoint du Parti socialiste : une note du chef du Bureau des Domaines de Ngor-Almadies au Directeur des Domaines sur cette affaire. Dans la note signée par Meïssa Ndiaye, Centre des services fiscaux de Ngor-Almadies et de Grand Dakar, il apparaît que Me Thiam n’a jamais apporté la preuve que le terrain lui avait été cédé par Monsieur Mbaye Ndiaye Cosapad, comme il l’a soutenu. Et ce, malgré une requête qui lui a été envoyée. A en croire Meïssa Ndiaye, Me Moussa Bocar Thiam a introduit le 9 novembre 2017, une demande de régularisation par voie de bail du lot n°15 (ex lot 29) à distraire du TF 7661/NGA. «Cependant, lors de sa séance du 14 avril 2016, le Ccod avait donné un avis favorable à la demande de régularisation de Monsieur Ibrahima Ndao sur une superficie de 689 m2. Ledit bail a été approuvé le 3 juillet 2017».

Instruction d’établir un bail à Ibrahima Boubacar Keïta. Bail approuvé le 27 avril 2018, par le ministre du Budget, Birima Mangara

Poursuivant, Meïssa Ndiaye ajoute que par lettre n°1373/DGID/DD/CSFNGA du 5 mars 2018, le chef du Bureau des Domaines a envoyé des observations à Monsieur Thiam qui sollicitait l’annulation du bail de Monsieur Ndao qui avait cédé son droit à la Sci Fama. Et ce n’est que le 24 avril 2018 que le Bureau des Domaines a reçu la notification d’attribution n°283/MEF/DGID/DRD du 16 décembre 2014, sur un lot d’une superficie de 1300 m2 à distraire du TF 7661/NGA, avec instruction de procéder à l’établissement immédiat du bail. C’est-à-dire le bail attribué à Ibrahima Boubacar Keita. Ce dernier bail a été approuvé le 27 avril 2018 par le ministre du Budget (Ndlr : à l’époque Birima Mangara).
Selon toujours la note, c’est au moment de l’implantation que le Bureau du Cadastre de Ngor-Almadies a fait état de la superposition des deux baux sur le même site. Et par lettre n°2612/DGID/DD/CSFNGA du 7 mai 2018, l’affaire a été portée à la connaissance du Directeur des Domaines.
Ainsi, suite à la plainte de Monsieur Thiam, une enquête a été diligentée par la Dscos qui, en présence de tous les éléments fournis par le Bureau des Domaines, a procédé à la démolition des impenses réalisées irrégulièrement par une dame sur le site.
A ce propos, le chef de bureau du Centre des services fiscaux de Ngor-Almadies et de Grand-Dakar signale que les impenses réalisées sur le site par Monsieur Thiam et Monsieur Baba Tandian avaient été détruites par la Dscos en mars 2018. «Monsieur Thiam soutient, sans en avoir apporté la preuve, malgré ma requête, que le terrain lui avait été cédé par Monsieur Mbaye Ndiaye Cosapad ; ce qui est contredit par le rapport Ccod (affaire n°260) du 12/10/2000», a précisé Meïssa Ndiaye.

Documents Mamour Diallo
Annonces

(3) commentaires

Coumba Faye

Vous privilégiez un étranger à la place de votre compatriotes

Camara

TOUTE PERSONNE QUI ON ESSAYER DE FAIRE DU MAL A KHALIFA SALL IL VON LE REGRETTE

Amin

Ils vendront leurs pere et meres pour de l’argent ,le monde d”aujourdhui⚠

Publier un commentaire