Annonces
Publicité
» » » » » » » » Législatives – Médina: ce que révèlent...

Législatives – Médina: ce que révèlent les chiffres sur Bamba Fall. Par Sidy Same

  • Sharif Ndao Sharif Ndao

C’est un maire affaibli, au regard des chiffres sortis de ce scrutin, qui s’active depuis la proclamation des résultats. Bamba Fall de la Médina, par ailleurs tête de liste départementale de la coalition Manko Taxawu Sénégal à Dakar, candidat battu et profondément dépité, ne cesse de vociférer à travers les médias, arguant qu’il a battu des Ministres et Directeurs généraux dans leurs bureaux de vote respectifs.

Quand il jubile et verse dans le ridicule, il ignore que l’enjeu était ailleurs, c’est-à- dire au scrutin majoritaire départemental, que le fait de gagner ou de perdre un bureau de vote importait peu. Il ne comprend pas, non plus, que, dans ce cas de figure, c’est la victoire finale qui compte et, aujourd’hui, la coalition Benno Bokk Yaakaar a véritablement creusé l’écart, au niveau de la Médina, en le ramenant à 1231 voix, pour ces législatives, contre 4939 voix en 2014, lors des élections locales, soit 3708 voix perdues par Bamba Fall.

Donc, cette avancée enregistrée par la coalition Benno Bokk Yaakaar sur Bamba Fall, qui dirigeait la liste de Dakar, constitue une contribution significative à la victoire de la mouvance présidentielle dans la capitale.

Fort de cela, si le maire Bamba Fall sait lire et analyser des résultats électoraux, il doit comprendre que son bastion électoral s’est considérablement effondré, annihilant, au passage, toute prétention et ambition de sa coalition sur Dakar. En définitive, Bamba a perdu des voix au niveau local, et cette contre performance à la Médina, en tant que tête de liste départementale, a hypothéqué les chances de sa coalition Manko Taxawu Sénégal à Dakar.

Sidy SAME
Responsable APR Médina

Le contenu que vous venez de lire est une contribution:

L’internaute qui apporte une contribution au site senego.com quelle qu’elle soit s’engage à ce que celle-ci ne comporte aucun élément quelconque susceptible de violer le droit des tiers, et de donner lieu à des actions fondées notamment sur le plagiat, la responsabilité civile ou encore les délits prévus par la loi, notamment diffamation, injure, ou non-respect des dispositions d’ordre public telles que provocation aux crimes et délits, et crimes contre l’humanité et provocation à la discrimination, à la haine et à la violence.

Senego.com n'endosse en aucun cas la responsabilité sur les contributions d'utilisateurs ainsi que les opinions, recommandations ou de conseils exprimés au travers de celles-ci. Nous déclinons expressément toute responsabilité concernant l'information et l'utilisation de ces informations, Nous nous réservons le droit de supprimer du contenu d'utilisateur sans information ni formalité préalable, lorsque le caractère manifestement illicite et/ou contraire aux présentes dudit contenu serait porté à la connaissance.

Annonces
Annonces

6 commentaires

  • deugmowor
    01/08/2017 09:35

    Au Sénégal le ridicule ne tue jamais vous organisez les élections ls plus chaotiques de l’histoire du pays., pour venir ls volé avc vos calculs meskins pour crier après victoire. j n m reconnais plus ds mon pays

  • Ian
    01/08/2017 11:00

    yéne dalle vous n’avez rien à dire.Il vous a battu à platte couture malgré les moyens collossaux mis à votre disposition..combien de ministres encore? Artistes et jet setteurs..REAL VS POUT..MANGO BOU WADD BUT LEU..WALKHASS!!!

  • Senegal
    01/08/2017 22:04

    Mais aux moins il faut reconnaître que Bamba a était mis en prison pendant des mois après sa sortie il a commencé à travaillé pour un bon résultat le peuple aura toujours le dernier mots

  • Le Citoyen Senegalais
    01/08/2017 22:22

    Bamba Fall et Barthelemy Dias sont deux vernacles qui n’ont aucun niveau d’étude ni expérience dans l’administration. Barth était vendeur de pizza et Bamba Fall danseur et comédien théatre, Moussa ramasseur d’ordures. Voila les hommes de Khalifa Sall qui ambitionne de diriger ce Senegal.

  • abdoul’aziz Seck
    02/08/2017 02:30

    Ah sidy, je suis désolé. Ton analyse est tellement paradoxale! Tu as analysé à partir de différences entre BBY et bamba fall 2014 et 2017, alors qu’il fallait voir le nombre de voix obtenues et différencier.
    Si je te concède ton approche, qu’est ce qui a causé cette baisse selon toi?
    Beaucoup de gens se sont rués vers l’argent sale que vous distribuez partout. Cet achat de conscience a fait un effet sur l’électorat du maire, si on sait le rapport honteux entre l’odeur nauséabonde de l’argent et l’humain.
    Sidy, je suis déçu de te voir agir de la sorte pour sauver ta peau, mais dommage, le naufrage ne t épargnera point.

  • MNT
    02/08/2017 07:05

    Ki naarla .

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Annonces