Annonces
Annonces
» » » » L’échec des négociations...

L’échec des négociations Gouvernement/Cusems…

Aucune avancée significative n’a été constatée, ce lundi, concernant les négociations entamées entre le Gouvernement et le Cadre unitaire des syndicats d’enseignants du moyen et du secondaire (Cusems). Les deux parties se retrouvent ce mercredi pour tenter d’arrondir les angles. L’alignement de l’indemnité de logement demeure toujours le point d’achoppement.

« Demain (aujourd’hui: Ndlr), informe sur la Rfm, Abdoulaye Ndoye, secrétaire général du Cusems, nous allons organiser des assemblées générales départementales sur l’ensemble du territoire national. Nous sommes un syndicat qui a une démarche inclusive et participative. Nous avons discuté, le Gouvernement  a fait des propositions. Le principe de l’indemnité de logement reste toujours un problème. Nous avons demandé l’acceptation du principe et l’ouverture des modalités. Maintenant, nous allons rendre compte, et partager avec nos camarades ».

Pour le ministre de l’Education, Serigne Mbaye Thiam, le Gouvernement n’a pas changé de position. Les enseignants doivent attendre les résultats de l’étude en cours sur le régime indemnitaire qui ne concerne pas que les enseignants.

 

 

 

Annonces
Annonces

3 commentaires

  • Y n’a Marre
    05/05/2015 12:51

    Ils sont vraiment irresponsables ces enseignants ! Chaque matin, nous leur payons le transports pour qu'ils nous reviennent à la maison dès 10h ! Il y'a lieu de dénoncer les enseignants qui font la gréve dans le public pour aller dispenser des cours dans le privé. L'Etat doit continuer à couper leurs salaires non mérités !

  • Tapha
    05/05/2015 13:55

    tu è de mauvaise foi, un véritable sot qui ne peut proferer que de tels propo aux antipodes du développement

  • tapha
    05/05/2015 14:13

    c'est grave d'oser parler de telles idées outrageantes a l'endroit des acteurs d'un secteur aussi sensible. Il est important, voire impératif que l'enseignant, de quelque bord, qu'il puisse etre, quel qu'il soit, soit respecté pour son role a la fois de pere, mere, j'en passe, mais je repète, respecté pour son role de parent. Par conséquent, quiconque(fusse-t-il ou fusse-t-elle analphabète), ose s'attaquer a la dignité et a l'honorabilité de son pere ou de sa mere, alors celui-ci peut s'offrir le droit moral d'injurier l' enseignant, qui est plus qu'un educateur . A bon entendeur!!!!!!!!!!!!!!!

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Annonces

L'ACTU EN TEMPS RÉEL