Téléchargez l'appli SENEGO
PUBLICITÉ

Le Sénégal vers une informatisation de l’Etat-civil

Vers un système d’information géographique et la numérisation de l’Etat-civil, annonce le quotidien “L’Enquête”. Ces deux chantiers de la Gouvernance locale seront bientôt achevés, selon le Directeur général de l’Agence de développement local (ADL), Malal Camara.

Qui n’a pas, une fois dans ce pays, était en butte aux désagréments liés à la recherche d’un papier d’Etat civil ?, se pose le quotidien “L’Enquête”. Bientôt, ce sera un mauvais souvenir. Car, dans le cadre de la modernisation de la gestion des collectivités locales, une jonction va faite avec le projet de modernisation de l’Etat-civil (Pamec) piloté par le Centre national de l’Etat-civil. ‘‘Nous travaillons sur un projet avec l’Etat-civil, car c’est une priorité nationale. Il va être informatisé pour que l’accès aux documents numérisés puisse se faire de manière relativement facile pour les citoyens’’, renseigne Malal Camara, le directeur général de l’ADL. Avec le projet d’appui à l’amélioration de la gouvernance et au développement des territoires, les autorités de la Gouvernance locale veulent couvrir à terme l’ensemble des Collectivités Locales (CL) qui ont un besoin d’équipement.

Le Dg de l’ADL, qui souligne que ce projet de modernisation a été fait sur fonds propres, annonce une éventuelle implication de la coopération décentralisée. ‘‘Nous travaillons sur un projet de proposition à la coopération internationale, pour voir si l’appui de partenaires est possible pour nous accompagner. Les CL doivent être dotées pour être plus autonomes et prendre le maximum de décisions, en ayant une meilleure maîtrise des enjeux de leurs territoires’’, conclut-il.

Le défi de la modernisation territoriale

La maîtrise de l’information territoriale. C’est l’autre champ de bataille dans lequel l’ADL compte se lancer. ‘‘Les Collectivités locales (CL) prennent des décisions qui ne sont pas soutenues par des outils qui peuvent leur donner le maximum d’informations sur leur domaine d’intervention. Par exemple, un maire d’une commune peut injecter de l’argent dans l’éducation, sans savoir le problème réel à tacler’’, explique Malal Camara. Qui annonce la construction d’une plateforme avec un système d’information géographique. Le pôle Casamance étant à l’essayage.  ‘‘Le travail n’est pas encore achevé, mais nous insistons avec le pôle Casamance, pour voir si la mise en œuvre à grande échelle ne posera pas problème’’, explique-t-il.

Prétexte à cette initiative, le don de 194 ordinateurs d’une valeur de 83 millions de FCfa  à quarante Conseils départementaux et Collectivités locales du pays. ‘‘Nous souhaitons des informations fiables et actualisées sur les territoires et assurer le suivi-évaluation des fonds de transferts de l’Etat aux Collectivités. Notre premier objectif est donc de moderniser la gestion des collectivités locales’’, confie Malal Camara. Le directeur de l’ADL est d’avis, qu’avec cette initiative, les interventions de la tutelle seront plus précises et les efforts concentrés sur l’essentiel. ‘‘Nous prenons ces informations, les analysons et mettons en place les outils pour la meilleure prise de décision possible’’, assure-t-il.

0 Whatsapp
Annonces
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
PUBLICITÉ
ACTUALITÉS RÉCENTES
    12:50 - 31/10/2020

    Cent (100) millions en faux billets : un footballeur arrêté par la DIC

    Whatsapp
    12:47 - 31/10/2020

    Côte d’Ivoire – Premier tour de l’élection présidentielle : Le déroulement de la journée électorale

    Whatsapp
    12:18 - 31/10/2020

    Guediawaye : Un jeune de 29 ans asperge d’acide sulfurique le visage de sa copine…

    Whatsapp
    11:57 - 31/10/2020

    Sécurisation du vote en Côte d’Ivoire : La Cedeao attend de l’armée une posture républicaine

    Whatsapp
0
Votre avis comptex
()
x
Whatsapp